Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fusil à cartouch à broche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 16:27

Les armees que j'ai evoquees (Prusse, etc) sont des armees regulieres. Donc, les arsenaux existants et les dotations sont limitees et reglementees. Il n'y a pas de place pour la fantaisie personnelle, si ce n'est eventuellement pour une arme de point additionnelle achetee par les officiers.
Mais, dans le cas des armees americaines, ce n'est bien sur qu'en partie comparable. Il y avait une certaine marge de manoeuvre laissee a la fantaisie des unites (surtout de volontaires) et des individus. Mais, cependant, il existait des reglements, et aussi une limite a la quantite d'armes disponibles sur le marche, ou dans les moyens financiers des compagnies ou des individus. Au debut de la Guerre de Secession, certains, meme dans l'infanterie, s'acheterent une seconde arme a feu de defense rapprochee, tandis que les Confederes aimaient arborer des couteaux impressionants. Cependant, par encombrement, par manque de munitions d'achat personnel, ou par inutilite, tres vite une majorite de ces secondes armes joncherent les bords de route.
Je peux imaginer un cavalier typique avec un sabre, un revolver, et une carabine, surtout s'il s'agit de l'Armee de l'Union. Ou un cavalier plus irregulier avec une carabine ou un shotgun, ou encore avec un mousquet d'infanterie en bandouillere (mais en tout cas une seule arme d'epaule), et un revolver et un couteau eventuel. Ou une arme d'epaule et un couteau (ou un sabre), ou encore un revolver et un sabre, ou encore peut-etre deux revolvers. Mais, pas plus. J'ai du mal a y croire. Et puis, dans les unites sudistes plus pauvres, il arrivait aussi souvent que ce ne soit qu'une seule arme par homme. Est-ce que je me trompe?



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 16:32

ou pas d'arme ( sudiste ) du tous attendre , un camarade tombe et la ramasser...
voir: OLD BELGIUM, il a un savoir cette homme ta pas idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 16:38

Et puis, en cas d'embuscade, l'ennemi provenant aussi de la meme epoque, il est amenre a recharger ses armes a la meme vitesse que l'embusque.
Sauf si bien sur, comme cela arrivait parfois pendant la seconde partie de la guerre, un pauvre regiment confedere avec des petoires a un coup se trouve face a un regiment de cavalerie unioniste entierement (ou presque) equipe de Spencer (par exemple). Dans ce cas-la, le rapport de cadence de feu serait evidemment asymetrique.
Mais, meme comme cela, avoir trente-six armes par homme ne constitue pas un avantage dans la realite de terrain, et encore fallait-il avoir toutes ces armes.
Enfin, une fois passees les fantaisies des premiers mois de cette guerre, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'armees, et non pas d'individus qui se battent, et qu'en general les armes etaient gerees au niveau de l'unite (et meme a des echelons encore plus superieurs... quoi que c'etait peut-etre parfois moins evident dans le cas americain). Mais, peut-etre que, la aussi, je me trompe en tout ou en partie, en ce qui concerne le cas americain qui est assez particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 16:57

jager! pour les question que tu te pose sur cpl chester se un BUSHWACKER je sait de quoi je parle je suis un encien Jayhawker, tu pense maintenant voilà pourquoi lui aussi à revoint des volontaire, mais lui c'est au sud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 19:08

de toute magnère je vais m'aléger un peu et remplacver mes trois flingue par un autre colte.

tu sais jager on s'muse ne combat serte
mais je peu te dire que si j'avais pas eu mon colte mon déringer et mes deux autre pistolet charger, le capatin pepper m'aurrai soit fais prisonnier soit tué, lors du camps de brantôme car j'était sur une position avec un tir croisé avec wesley et bone, et je couvrai la retraite de bone qui avait sont fusil enreillé.
j'ai tué 4 fois le capatin pepper mais comme celui si continué le combat car il simulé une arivé massive de soldat qui remplacé les gars mort en première ligne, il me resté que mon colte, et vu que la situation était très rappide j'ai eu juste le temps de me replier en vidnat mon chargeur d ecolte et si j'avais pas eu mes autre armes chargé serai mort depuis bien longutemps, n'est ce pas luck.

oui je sais je suis sur armée, et je vais m'alléger mais aujourd'hui avec mes gars je fonctionne plus comme une milice
mais n'oublions pas que mon personnage est un rancher mexicain qui a un peu de sous, et toute les arme sont des armes de chasse ou de civil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 19:38

Plus ou moin d'accord Jager mais n'oublie pas une chose, les armes de récup à trouver sur les champs de bataille étaient légion à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 19:38

Tu a raison chester, tu pense très bien pas de cadeaux pour les reb's....
( et pour les gallons , tu pense je leur est dit aux gars certain que les gris nous on vu de loin avec nos veste à la premier ......, car eux comme des sauterelles à la dernière minute et il vont nous tiré comme des lapin)............... hi, hi, hi... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Sam 22 Mai - 20:01

nous on vous repaire à la couleur et vous au sont de notre quart lol!
Revenir en haut Aller en bas
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 4:30

Thomassen:

Oui, tu as raison qu'il y avait des armes ramassees sur place. Mais, une fois ces armes ramassees, dans la plupart des cas, on en revient aux memes problemes et aux memes conditions.

Alors, oui, bien sur, il y a ses bandes de brigands "patriotiques" que sont les Bushwackers, Jayhawkers, et autres. Ces "gunmen" ou "pistoleros" s'equipaient selon ce qu'ils trouvaient, et selon leur bon plaisir. Mais, ce n'etaient pas des militaires. Leurs appartenance aux forces confederees etait officieuse, et ils s'occupaient d'eux-memes. Ce n'est donc pas un exemple pertinent, surtout si vous le comparez avec un regiment virginien. C'est forces ne sont absolument pas representatives de la majorite des troupes confederees, et je ne crois pas que c'etait ce que Lee voyait sous ses yeux dans l'Armee de la Virginie du Nord. Est-ce que je me trompe? Il faut dire que, pour l'instant, je ne m'occupe d'ACW qu'a mes heures perdues. Mes instincts d'historien et militaire me disent que je ne me trompe pas. Mais, on peut avoir parfois le flair foireux... Peut-etre qu'en realite la plupart des Confederes avaient l'air de desperados avec des canons et des lames leur sortant de partout. Wink
Et puis, ce n'est pas parce que des Bushwackers ou des Jayhawkers, ou en tout cas une partie d'entre eux (ceux qui arrivaient a trouver autant d'armes, et qui avaient envie de s'equiper de la sorte) avaient des armes dans toutes leurs poches et leurs bottes, et puis encore en bandouillere et sur la selle, que c'est une preuve d'efficacite.
Libre a vous de le croire si vous le voulez. Mais, en ce qui me concerne, avec ce que j'ai appris en tant qu'historien, et avec bientot 17 annees d'experiences militaires chez les para-commandos et les chasseurs-a-cheval, je n'y crois pas un seul instant, meme si l'un ou l'autres furent suffisemment chanceux que pour s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 4:34

de toute magnère je vais m'aléger un peu et remplacver mes trois flingue par un autre colte.
Donc, tu aurais deux armes de poing et deux armes d'epaule, ainsi que ton sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 4:40

oui je sais je suis sur armée, et je vais m'alléger mais aujourd'hui avec mes gars je fonctionne plus comme une milice
Oui, mais, s'il n'y a pas de malentendu de ma part, tu appartiens bien au 14eme de Cavalerie Virginienne. N'est-ce pas?!
Et, je ne crois pas que ce soit une milice privee. Ce n'est pas comme si tu etais un bushwhacker, se serait vraiment t'equiper comme tu l'entends. Mais, je crois que meme dans une unite de volontaires de l'ACW, et meme dans les armees sudistes, il y avait un minimum d'uniformite, de regles, et de controle.

Est-ce different?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 4:57

Question:

Est-ce que, meme dans des armees a la structure et a la discipline tres "liberales" comme celles de l'ACW, un chef de regiment ou de compagnie pouvait imposer une distribution stricte et plus reglementaire de l'equipement dans son unite?

Par exemple, en 1861, le personnage de Chester (au juste, comment s'appelle ce personnage, car Chester ne fait pas tres francais), venant du Mexique et traversant toutes les CSA remontent vers le nord, pour debarquer en Virginie ou il s'engage dans le 14eme Cav. Mais, une fois son personnage incorpore, est-ce que la structure de commandement peut requisitionner une partie de ses armes personnelles pour les distribuer a ceux qui n'en n'ont pas?

Les arsenaux des etats confederes etaient loin d'etre suffisemment garnis que pour equiper tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 4:58

Chester, je te voins bien avec un "peon" en domestique mexicain te suivant comme une ombre, portant toutes armes additionnelles, et te les rechargeant lorsque la bataille est trop intense et que tu es trop occupe a seulement tirer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 8:14

il est des choses que l'on peut faire de façon ludique en reconstitution mais qui s'éloignent de la réalité

il est peu plausible de faire la guerre tout seul, à partir du moment où l'on intègre un régiment on dépend de ce dernier pour la discipline et aussi pour les approvisionnements, notamment au niveau des armes et des munitions, on essayait d'équiper les unités uniformément afin de faciliter la logistique, déjà qu'au cours de ce conflit la diversité des armes réglementaires posait de gros soucis aux munitionnaires, il n'aurait pas été possible de ravitailler individuellement les hommes dans tous les calibres (pas question non plus d'aller acheter une boite de cartouches chez l'armurier du coin...)

sur le front de l'est où ont eu lieu l'essentiel des effrontements le cavalier US ou CS avait principalement sa carabine, son sabre et accessoirement un revolver (pas toujours)

à l'ouest, les combattants n'étaient pas équipés de façon reglementaire et ressemblaient plus à des bandes de civils armés,(plusieurs revolvers, fusils de chasse etc...) leur activité principale étaiet les rais en zone ennemie, pas les batailles rangées comme à l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 10:37

Complètement d'accord, au début du conflit ils portaient n'importe quoi, mais ils (cavaliers du front de l'est, et surtout dans les régions montagneuses) ont bien vite compris que
1° le sabre était inutile et très encombrant, donc à jeter ou "perdre" au plus vite
2° qu'une ou 2 armes de poing suffisaient largement, ainsi qu'une arme "longue", qui fut remplacée au plus vite par un modèle tel que le sharps, burnside, ou autre arme de cavalerie
3° que le bowie servait surtout à couper la viande, cordages, etc, et pas pour une charge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Dim 23 Mai - 17:42

jager j'aime bien ton raisonnement, tu creuse et c'est supère interessant.
pour mon surnon, je m'appel chester car quand j'ai fais ma formation d' accompagnateur de tourisme équestre je monter en compétition équetsre et en formation avec un pantalon de cavalerie nordiste bleu à bande jaune.
mes colègue mon surnomé chesterfeild comme le sergent de s tunique bleu la BD.du coup je ssui devenu chester et chest pour les filles.
tout le monde m'appel comme ça dans le mond eprofestionel du cheval et aussi en reconstitution.
donc mon personnage se surnome chester on pourrai trouver plein de truc comme ça, en rapport avec un acte éroique et mes gars m'aurrai surnomé comme ça pour x raison.
si non en réalité je peu utiliser mon non de famille paternel qui est DAUGREILH.
tipiquement Gascon dont un quartier d ela ville de mont de Marsan dans le département des Lande de gascogne EN FRANCE faisant partie de la gascogne.
Mon arrière garnd père et mon grand père sont net à mont de marsan et on trouve des Daugreilh casiment que là bas.
ma famille du cotès de mon père est installé dans les Landes de gascogne depuis à peu près le 14ème et 15ème siècle quand les anglais on envahi l'Aquitaine et une partie de la gascogne. Avant ma famille était Irlandaise visblement.

Donc mon personnage s'appel chester car il a été surnomé inci par ses camarade et en réalité mon personnage s'appel Daugreilh comme moi et serai allé s'intaller avec ses parents au mexique pour faire fortune avec une petite exploitation agricole.

jager je suis virginien car j'ai le code militaire et le code de l'honneur gravé en moi, et non pas un bouché.
vu que mon personnage est riche, il a sont cheval plus un cheval batté (qui existé à l'époque puisque j'ai des gravures) avec tout mon matèriel personnel, tente, caisse pour faire mes propre musissions dont mes cartouche à broches, et on pourrai imaginé que j'ai un serviteur mexicain qui me suit aussi à cheval, chargé de me trouver à manger et me suivre dans mes commando en s'occupent de mon cheval de bat.
et j'ai la mantalité des dragons de virginie et c'est pour ça que je susi dans le 14 ème.
On aurrai pu pousser encore plus loin la chose et dire que chester mon personnage est un encien Dragon français mais là je vais trop loin....

et c'est parfaitement possible puisque je suis agriculteur, que j'ai 8 chevaux et un ranch de 55 ha.
j'ai pas de serviteur (ouvrié agricole) mais j'en aurrai bien besoin).
car j'ai un bat américain et que j'ai une paire de chevaux que je peu batté.
dayeur je vais peu être acheter fin septembre une mule dréssé et batté

désolé pour se long message, mais c'est interessant de creuser le sujet pour être cohérent avec ce que je dis.
Revenir en haut Aller en bas
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 1:33

Chester,

Merci pour ces explications historiques sur ta famille. En effet, jusqu'a la fin de la Guerre de Cent Ans, ta region ne faisait-elle pas partie des domaines du Roi d'Angleterre?!
Je crois que d'une maniere generale, c'etait le cas de l'ensemble, ou plus ou moins, du sud-ouest de la France actuelle.
Oui, je me souviens que tu m'avais explique d'ou vient ton surnom de Chester. Il ne te manque plus que la houpette rousse... Wink

Donc, tu fais un parallele direct entre ton perso et toi. Il serait un Francais, aux origines irlandaises lointaines, comme en atteste son veritable nom, et il serait originaire de ta region. Il aurait aussi le meme nom et surnom.

Je crois que beaucoup d'etrangers, en arrivant sur le sol americain, prenaient, volontairement ou non, un nouveau nom anglophone, ou simplement modifiaient la prononciation et l'orthographe de leur nom. On pourrait en effet imaginer que, dans ce context X, tu aurais acquis le nom de Chester. Peut-etre un nom d'empreint utilise parfis sur le sol americain pour des raisons de discretion, ou encore, suite a un malentendu (confusion avec une autre personne, etc), ... Oui, pourquoi pas.

Au point ou on en est dans les details, je crois que ce n'est plus de trop que de preciser que ton perso est aussi un ancien dragon francais. De toute facon, avec la conscription en France, il y a une certaine probabilite qu'il ait servi auparavant dans l'armee, a moins qu'il devint militaire en tant que volontaire (n'y a-t-il pas d'ailleurs une certaine tradition militaire en Gascogne?!). Mais, il est aussi possible qu'il ne tira pas un "mauvais numero" (et qu'il ne fut donc pas conscrit), qu'il ne se porta pas volontaire, ou qu'il paya un remplacant (pour faire le service militaire a sa place). Il faudrait aussi tenir compte de son milieu social d'origine pour se faire une idee des possibilites les plus probables pour lui.
Mais, quoi qu'il en soit, la probabilite d'avoir servi dans l'armee francaise existe systematiquement et, dans le cas ou se serait comme conscrit (mais, s'il est issu de la bourgeoisie ou de la noblesse, ce serait plutot soit prendre un remplacant, soit faire carriere en tant qu'officier), il aurait servi sept ans.
La base juridique est la Loi Militaire de 1818, modifiee en 1832, et encore en 1855. Notamment, par la loi de 1832, la duree du service passe a sept ans. Ensuite, avec la loi de 1855, le systeme du remplacement est termine, et est etabli a la place l'option de l'exoneration qui est consideree comme plus morale (car on verse une somme d'argent, une sorte de contribution personnelle de nature financiere plutot que physique, et on n'envoit plus sous les drapeaux quelqu'un d'autre a sa place). Ce systeme consiste a payer 2.800 francs, ou encore de payer 500 francs par annee de service (cette derniere somme equivalant presque au salaire annuel d'un petit fonctionnaire). Tandis que le tirage au sort continuait jusqu'a ce que le contingent annuel soit atteint. Donc, vu que ton perso est encore dans la pleine force de l'age, je ne crois pas qu'il aurait ete conscrit avant 1832. Sa duree de service serait donc de sept ans. Maintenant, il faut voir si c'etait avant ou apres 1855, pour savoir s'il lui a ete possible de se payer un remplacant, ou plutot de verser une exoneration. Du coup, s'il a deja servi, il a peut-etre fait l'Algerie et/ou la Crimee, voir l'Italie (s'il etait encore dans l'armee en 1859). Il faudrait aussi calculer cela en fonction du moment ou il est arrive au Mexique.

Qu'appelles-tu le "code militaire"?
Et, est-ce que le "code militaire" et le code de l'honneur signifient automatiquement la Virginie, comme j'ai cru comprendre que tu le sous-entendais?! Cela existe aussi en plein d'autres endroits. Le lien n'est pas exclusif.

et j'ai la mantalité des dragons de virginie et c'est pour ça que je susi dans le 14 ème.
Comment definis-tu cette mentalite, et sa particularite, de maniere concrete?

Car, si je ne me trompe pas, dans le cas des volontaires americains, s'appeler "hussars", "lancers", ou "dragoons", etc, ca ne refletait aucune particularite militaire, mais c'etait plutot pour se donner un air empanache de cavalerie a l'europeenne.
D'ailleurs, je crois qu'au sein du 14eme de cavalerie virginienne, seule votre compagnie se donne cette appelation, et il s'agit du surnom choisi par les volontaires du Comte de Rockdridge (est-ce correct pour le nom du comte?), rien de plus. C'est comme s'appeler les "Vickings de Milwaukee" pour une equipe de sport: ca ne veut pas dire que ce sont de vrais vikings.
Ou alors, tu parles de la mentalite de la cavalerie virginienne en general, ou encore de ses unites de type partisans/rangers, ou encore de la mentalite du comte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 1:43

Question a tous:

Est-ce que, dans le caractere particulier des armees americaines de l'epoque, il etait tolere qu'un cavalier ait en plus un cheval batte pour transporte son "materiel de camping" personnel et sa collection d'armes de chasse? Et, etait-il tolere pour un cavalier d'avoir son domestique?

Certains officiers reguliers avaient peut-etre leurs domestiques (tenant le role d'un ordonnance en quelque sorte), et il en etait de meme peut-etre pour certains Bushwhackers (pour ceux qui avaient les moyens de se comporter en petits seigneurs). Mais, qu'en est-il pour un simple cavalier ou caporal de Virginie, dans l'armee de Lee?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 1:45

le sabre était inutile et très encombrant, donc à jeter ou "perdre" au plus vite

En quoi, dans leur mentalite et leur maniere de faire la guerre, consideraient-ils le sabre comme etant inutile?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 2:25

Petite reaction sur un de mes messages:

De maniere generale, j'ai mentionne l'algerie comme etant un theatre potentiel sur lequel le perso de Chester opera dans le cas ou il aurait servi dans l'armee francaise.
Cependant, s'il etait dragon, je ne suis pas certain que l'Algerie serait alors sur la liste. Je ne suis pas expert de l'Algerie et de l'armee francaise, mais je crois que la cavalerie metropolitaine ne sejournait pas en Algerie, sauf peut-etre quelques chasseurs ou hussards. A verifier!
Dans les annees 1850, il y avait environ 60 a 65.000 troupes stationnees en permanence en Algerie. D'office, on peut y inclure les zouaves, les tirailleurs algeriens, l'infanterie legere d'Afrique, la Legion Etrangere, les chasseurs d'Afrique, et les sphais. A cela, on ajoute un peu d'infanterie metropolitaine, de l'artillerie, du genie, et les services, et le compte y est vite.
Mais, j'ai vraiment un doute quant a la presence de dragons en Algerie. C'est a verifier pour ceux qui en ont le temps, et si Chester choisit les dragons pour un eventuel passe militaire de son perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 2:28

sphais

spahis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 2:33

il est peu plausible de faire la guerre tout seul, à partir du moment où l'on intègre un régiment on dépend de ce dernier pour la discipline et aussi pour les approvisionnements, notamment au niveau des armes et des munitions, on essayait d'équiper les unités uniformément afin de faciliter la logistique, déjà qu'au cours de ce conflit la diversité des armes réglementaires posait de gros soucis aux munitionnaires, il n'aurait pas été possible de ravitailler individuellement les hommes dans tous les calibres (pas question non plus d'aller acheter une boite de cartouches chez l'armurier du coin...)

Ceci confirme bien ce que je crois savoir. Meme pour les volontaires americains, il s'agit d'appartenir a une armee, avec tout ce que cela implique. Dans la mesure du possible, il y avait sans doute un soucis d'uniformite, et puis il y avait une structure de commandement et logistique. Chacun ne pouvait pas faire a sa mode, ni se comporter en petit seigneur de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 6:24

jager-te-paard a écrit:
Petite reaction sur un de mes messages:

taine, de l'artillerie, du genie, et les services, et le compte y est vitDe maniere generale, j'ai mentionne l'algerie comme etant un theatre potentiel sur lequel le perso de Chester opera dans le cas ou il aurait servi dans l'armee francaise.
Cependant, s'il etait dragon, je ne suis pas certain que l'Algerie serait alors sur la liste. Je ne suis pas expert de l'Algerie et de l'armee francaise, mais je crois que la cavalerie metropolitaine ne sejournait pas en Algerie, sauf peut-etre quelques chasseurs ou hussards. A verifier!
Dans les annees 1850, il y avait environ 60 a 65.000 troupes stationnees en permanence en Algerie. D'office, on peut y inclure les zouaves, les tirailleurs algeriens, l'infanterie legere d'Afrique, la Legion Etrangere, les chasseurs d'Afrique, et les sphais. A cela, on ajoute un peu d'infanterie metropolie.
Mais, j'ai vraiment un doute quant a la presence de dragons en Algerie. C'est a verifier pour ceux qui en ont le temps, et si Chester choisit les dragons pour un eventuel passe militaire de son perso.
je confirme pas de dragon en l'Algerie, mais en france, dans sa région il y'à eu des ville garnisons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 7:03

Chester, je suppose qu'une participation a la Campagne d'Italie de 1859 serait trop tardive.
Mais, on peut envisager la Guerre de Crimee. Ton perso peut tres bien avoir servi jusqu'en 1856. Ca te laisse encore une bonne demi-decennie pour t'installer au Mexique et y avoir pris tes marques, lorsque l'ACW eclate.
Dans ce cas-la, il n'y avait qu'une seule brigade de dragons francais lors de la Guerre de Crimee.
Il s'agit de la Brigade de Coste de Champenon, qui est aussi la 2eme Brigade du 2eme Corps d'Armee de l'Armee Francaise d'Orient.
Cette brigade appartient a la division de cavalerie du General de Division Vicomte Armand d'Allonville: un authentique general de cavalerie, veteran de l'Algerie, et qui debarqua sur le front d'Orient des 1853, a Varna, Eyalet de Silistrie (province ottomane), a la tete d'une brigade de chasseurs d'Afrique.
Les deux regiments de dragons de la Brigade Champenon sont les 6eme et 7eme Regiments.
Ils portent bien sur l'habit vert-de-Saxe des dragons, le pantalon garance, et le casque cuivre avec le bandeau leoparde et le crin noir. Ils ont en outre les epaulettes ecarlates et les grenades enflammees (aux retroussis des courtes basques) des troupes d'elite. Dans les deux cas, la couleur distinctive sur l'habit est le jaune (collet, plastron, parements, passepoils). Cependant, le 6eme Regiment se reconnait a un collet jaune passepoile de vert, et aux parements jaunes avec pattes vertes passepoilees de jaune. Tandis que le 7eme Regiment a, a l'inverse, le collet vert a passepoil jaune, et les parements verts a passepoils et pattes jaunes.
En campagne, ils portaient une veste d'ecurie (courte, a la taille, comme pour les "shell jackets" americaines) vert-de-Saxe, avec les memes distinctives, mais sans plastron.
Ces deux regiments se comporterent de maniere particulierement heroique, surtout le 6eme Regiment de Dragons qui, notamment, s'empara de batteries russes.
Cette brigade de dragons participa notamment aux batailles de Sebastopol, Tratkir, Kanghil,...

https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9079a3d14a01&attid=0.1&disp=inline&realattid=f_g9kxp8r80&zw

Voila, Chester. C'est une possibilite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 7:41

Si tu etais un troupier, je t'imagine bien en sapeur de dragon, avec la barbe, l'insigne distinctif des sapeurs sur la manche (deux haches croisees et surmontees d'une grenade enflammee), et bien sur la bonne grosse hache en bandouillere... Wink
Je crois que le titre est "brigadier-sapeur".
Bien sur, si tu etais officier, un sapeur ne serait pas possible.
Mais, si tu es d'une bonne famille provinciale (vu que tu parles d'eleveurs gascons, et de ranch au Mexique), il est probable que le perso vienne d'un milieu aise, et il est du coup moins probable qu'il fut conscrit, sauf s'il le voulait vraiment (ce qui peut toujours etre envisage comme une possibilite).
Il aurait plutot chercher a se faire remplacer, ou alors a servir comme officier. Or, pour etre officier, il n'y a que deux voies possibles: l'ecole militaire, ou alors par l'anciennete et le merite. La majorite des officiers francais appartenaient a la seconde categorie, et avaient commence leur vie militaire comme simples soldats. Par contre, si c'est Saint-Cyr et Saumur (les deux ecoles sont necessaires pour devenir un officier de cavalerie), il te faut compter les annees d'etude (trois ans au total), et trouver une raison pour laquelle, apres la Crimee, tu aurais abandonne la carriere (peut-etre tout simplement le besoin de "changer d'air", de tenter l'aventure du Mexique, et de laisser derriere toi les miseres de la vie militaire en campagne,... ou encore un probleme de discipline, une bagarre, un duel, ou tout autre comportement interdit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Aujourd'hui à 2:49

Revenir en haut Aller en bas
 
fusil à cartouch à broche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bretelle de fusil et Démonte-ressorts : Commande groupée ?
» Fusil à percussion sous le 1er Empire ?
» Batterie de fusil
» Le fusil 1777 en Equation
» boite à bijoux avec broche et collier papillons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATERIELS ET EFFETS :: EQUIPEMENT ET SELLERIE-
Sauter vers: