Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fusil à cartouch à broche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:04

jager-te-paard a écrit:
le sabre était inutile et très encombrant, donc à jeter ou "perdre" au plus vite

En quoi, dans leur mentalite et leur maniere de faire la guerre, consideraient-ils le sabre comme etant inutile?

Vu que les armes avaient évolués si vite (poudre plus puissantes, armes rayées, etc), il était évident que de charger au sabre était du pur suicide, et les sabres ne furent utilisés que par les officiers, et par certains soldats pour cuire la viande en broche...
Revenir en haut Aller en bas
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:25

Capt Phil a écrit:
jager-te-paard a écrit:
le sabre était inutile et très encombrant, donc à jeter ou "perdre" au plus vite

En quoi, dans leur mentalite et leur maniere de faire la guerre, consideraient-ils le sabre comme etant inutile?

Vu que les armes avaient évolués si vite (poudre plus puissantes, armes rayées, etc), il était évident que de charger au sabre était du pur suicide, et les sabres ne furent utilisés que par les officiers, et par certains soldats pour cuire la viande en broche...

on peut aussi ajouter que la cavalerie américaine n'avait rien à voir avec la cavalerie europeenne de l'époque, ils ne combattaient pratiquement pas à cheval, la mission de la cavalerie était limitée à des reconnaissances de terrain et des raids, en raison de sa capacité de mouvement plus rapide que l'infanterie.
les armées europeennes comptent dans leurs rangs des hussards, chasseurs, dragons, cuirassiers...chacun effectuant des missions différentes, rien de tout celà en Amérique, ce sont simplement des troupes montées.

En cas d'accrochage avec l'avant-garde ennemie, les cavaliers mettent pied à terre et se deployent et font le coup de feu tandis que l'un des leurs garde les chevaux en retrait.

rajouter à celà une aversion profonde pour les affrontements à l'arme blanche, que ce soit le sabre ou la bayonnette (n'oublions pas que c'est une guerre civile faite par des paysans et des citadins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:41

Tout a fait d'accord sur le developpement des armes a feu portatives depuis la fin des annees 1830-debut des annees 1840, et plus encore depuis le debut des annees 1850.
Cependant, je ne crois pas que cela rende le sabre inutile pour un usage militaire.
Par exemple, lors d'une charge surprise sur les flancs d'une troupe d'infanterie, si la progression a ete bien masquee par le terrain, et si l'attaque est soudaine, le sabre sera peut-etre bien plus efficace que la carabine. Ou encore au corps-a-corps avec une cavalerie ennemie, pour achever les servants de batteries qu'on depasse, ou dans toute autre situation de combat rapproche. Mais, cela demande un entrainement serieux.
Je pense plutot que, pour un cavalier, armes a feu et armes blanches se completent. On rencontre des situations tres variees, et il faut pouvoir jongler avec la panoplie d'armes. Et, le progres de l'armement leur permet meme de se completer bien davantage que pendant la premiere moitie du 19eme siecle. Cependant, cela reclame des regiments bien entraines, et des chefs competants.
Je pensais plutot que, l'une des raisons pour lesquelles certains cavaliers de l'ACW se debarassaient de leur sabre, que c'est plutot parce que l'entrainement leur manquait pour devenir de bons sabreurs, et qu'ils preferaient par consequence se concentrer sur l'usage exclusif des armes a feu. Mais, bon, ce n'est qu'une speculation de ma part.
Neanmoins, il ne faudrait pas croire que je minimise la necessite du combat d'infanterie montee pour la cavalerie. Pas du tout. Que du contraire, je pense meme qu'un corps d'armee ideal devrait avoir deux (ou trois) divisions d'infanterie, ainsi qu'une importante division de cavalerie (avec de forts regiments) operant comme des dragons au sens strict, c'est-a-dire comme une infanterie montee. La cavalerie legere formerait un corps d'armee separe, aussi capable d'operer comme de l'infanterie montee, mais destinee aux operations sur les flancs, et surtout aux raids derriere les lignes ennemies. Enfin, je pense que dans un concept de guerre non-motorisee, des regiments de cuirassiers peuvent continuer a jouer un role, mais uniquement comme reserve de cavalerie, pour exploiter une victoire contre un ennemi en deroute en utilisant le choc.
Donc, dans ma pensee, le combat d'infanterie montee tient une place tres importante pour la cavalerie, vu ma perception ideale pour la cavalerie moyenne (dragons) et la cavalerie legere (par exemple, chasseurs-a-cheval) qui, de plus devrait constituer la grande majorite des regiments de cavalerie. Ce qui est logique, vu ce que le progres de l'armement permet de realiser. Cependant, le sabre est un plus, et meme un avantage, pour toute une serie d'autres situations, tant pour la cavalerie lourde (de reserve) que pour les cavaleries moyenne et legere.
Tant qu'a faire, autant entrainer un cavalier autant aux armes a feu qu'au sabre. Cependant, l'urgence dans laquelle les regiments de cavalerie de l'ACW furent leves et prepares ne le permettait peut-etre pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:44

minute, je répond à un de tes post... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:45

Jack, je partage ton approche. La tienne, celle de Phil et, peut-etre, la mienne, se completent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:48

jager-te-paard a écrit:
Si tu etais un troupier, je t'imagine bien en sapeur de dragon, avec la barbe, l'insigne distinctif des sapeurs sur la manche (deux haches croisees et surmontees d'une grenade enflammee), et bien sur la bonne grosse hache en bandouillere... Wink
Je crois que le titre est "brigadier-sapeur".
Bien sur, si tu etais officier, un sapeur ne serait pas possible.
Mais, si tu es d'une bonne famille provinciale (vu que tu parles d'eleveurs gascons, et de ranch au Mexique), il est probable que le perso vienne d'un milieu aise, et il est du coup moins probable qu'il fut conscrit, sauf s'il le voulait vraiment (ce qui peut toujours etre envisage comme une possibilite).
Il aurait plutot chercher a se faire remplacer, ou alors a servir comme officier. Or, pour etre officier, il n'y a que deux voies possibles: l'ecole militaire, ou alors par l'anciennete et le merite. La majorite des officiers francais appartenaient a la seconde categorie, et avaient commence leur vie militaire comme simples soldats. Par contre, si c'est Saint-Cyr et Saumur (les deux ecoles sont necessaires pour devenir un officier de cavalerie), il te faut compter les annees d'etude (trois ans au total), et trouver une raison pour laquelle, apres la Crimee, tu aurais abandonne la carriere (peut-etre tout simplement le besoin de "changer d'air", de tenter l'aventure du Mexique, et de laisser derriere toi les miseres de la vie militaire en campagne,... ou encore un probleme de discipline, une bagarre, un duel, ou tout autre comportement interdit).
: il peu comme moi avoir du déserté, parsque le régime de napoléon III , à déporté des ma membre de sa familles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 8:59

jack a écrit:
Capt Phil a écrit:
jager-te-paard a écrit:
le sabre était inutile et très encombrant, donc à jeter ou "perdre" au plus vite

En quoi, dans leur mentalite et leur maniere de faire la guerre, consideraient-ils le sabre comme etant inutile?

Vu que les armes avaient évolués si vite (poudre plus puissantes, armes rayées, etc), il était évident que de charger au sabre était du pur suicide, et les sabres ne furent utilisés que par les officiers, et par certains soldats pour cuire la viande en broche...

on peut aussi ajouter que la cavalerie américaine n'avait rien à voir avec la cavalerie europeenne de l'époque, ils ne combattaient pratiquement pas à cheval, la mission de la cavalerie était limitée à des reconnaissances de terrain et des raids, en raison de sa capacité de mouvement plus rapide que l'infanterie.
les armées europeennes comptent dans leurs rangs des hussards, chasseurs, dragons, cuirassiers...chacun effectuant des missions différentes, rien de tout celà en Amérique, ce sont simplement des troupes montées.

En cas d'accrochage avec l'avant-garde ennemie, les cavaliers mettent pied à terre et se deployent et font le coup de feu tandis que l'un des leurs garde les chevaux en retrait.

rajouter à celà une aversion profonde pour les affrontements à l'arme blanche, que ce soit le sabre ou la bayonnette (n'oublions pas que c'est une guerre civile faite par des paysans et des citadins)
: cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 9:15

Chester, un peu plus d'infos sur le 6eme regiment de Dragons francais.
Il fut leve en 1673, et pris le nom de Regiment de la Reine a partir de 1675, puis de Regiment de Monsieur a partir de 1814, et de Regiment de la Loire a partir de 1816. De 1791 a 1813, et ensuite de nouveau depuis 1825, il est designe par le numero "6" (Mais, rien a voir avec "Le Prisonnier", cette serie televisee britannique de la fin des annees 1960... hehehe... Wink ).
Bien qu'il porte officiellement le numero "6", officieusement, par tradition, ils continuent de se surnommer les Dragons de la Reine.

Vers la periode de la Guerre de Crimee, le chef de corps est le Colonel Jean Ressayre, encore un autre veteran d'Afrique, qui va mener son regiment avec brio, que ce soit pour bousculer et pietinner les escadrons russes, effectuer des reconnaissances dans les vallees, ou encore se deployer en soutien de l'infanterie.

En 1854, le 6eme Regiment etait en garnison a Tarascon, pas loin au nord d'Avignon. En mai de cette annee-la, il embarque a Marseille pour le front de l'Orient. Il debarque a Varna, principal port de l'Eyalet de Silistrie (un "eyalet" est une province de l'Empire Ottoman, et Varna se situe dans l'actuelle Bulgarie) ou il est embrigade avec le 7eme Regiment et mene campagne contre les Russes (mais aussi contre le cholera) et le debut de l'automne. Il reprend alors le bateau pour traverser la Mer Noire jusqu'a la peninsule de la province russe de Tauridie (Crimee) qu'il atteignit le 22 novembre 1854, a Kamiesh. A partir de ce moment-la, commence alors pour lui la Guerre de Crimee a proprement dit, et ou il se couvre de gloire (mais doit aussi en payer le pris en souffrances humaines et animales).

Erreur de ma part: le commandant de la brigade de dragons et le general Chapéron, et non pas Champenon. Il s'agit donc de la "Brigade Chapéron".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 9:28

Chester,
Si tu choisis qu'il fut officier, voici l'ordre chrnologique du parcours pour devenir officier de cavalerie francais par les ecoles militaires a la moitie du 19eme siecle.

(1) Tout d'abord, trois annees a l'Ecole Speciale Imperiale Militaire de Saint-Cyr ("Imperiale" pour ce qu'y est a partir de 1852, bien sur).

(2) Nomme sous-lieutenant dans son regiment en octobre de la troisieme annee.

(3) L'annee suivante, une quatrieme annee d'etudes, mais a l'Ecole Imperiale de Cavalerie de Saumur: le fameux "Cadre Noir".

(4) entre trois et quatre ans apres, il est promu lieutenant (mais, ca peut etre plus rapide s'il s'agit d'une promotion sur le champ-de-bataille).

Je ne pense pas que c'est necessaire d'evoquer le grade de capitaine, car ton perso n'aurait sans doute pas eu le temps d'atteindre ce grade, si tu choisis pour lui un passe d'officier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 9:34

Et, donc, que se passerait-il pour une personne qui serait arrivee en 1861 au 14eme de Cavalerie Virginienne, avec ses armes privees?
Aurait-il pu faire campagne avec?

Il s'agit d'une reflexion personnelle basee sur aucune preuve formelle concernant le 14eme, mais j'aurais plutot tendance a croire que, au debut, vu que les armes manquent pour equiper l'essemble du regiment, on lui en aurait laisse au moins une ou deux, et le reste aurait ete distribue a ceux qui n'en ont pas. Puis, des que de l'armement standard serait arrive, ils auraient ete tous reequipes.

Comment est-ce que ca s'est vraiment passe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 9:37

: il peu comme moi avoir du déserté, parsque le régime de napoléon III , à déporté des ma membre de sa familles

Tous les Francais n'etaient pas anti-bonapartistes, loin de la (surtout au debut de l'Empire, et je crois qu'il avait aussi retrouve une certaine popularite dans ses dernieres annees) Wink
Et, pour ceux qui portaient l'uniforme, la plupart se contentaient de faire leur devoir, et de couvrir de gloire leurs nouveaux Aigles.
Mais, pour ce qui est du cas de Chester, il est le seul a pouvoir repondre pour son perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 9:56

d'accord avec toi ( et le général LEE) AUSSI
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 10:09

Qu'il soit troupier ou officier, on peut aussi imaginer en plus que ton perso a ete decore en Orient (Crimee) de medailles non seulement francaises (au minimum la Medaille de Crimee, et eventuellement la Legion d'Honneur pour un acte heroique), mais peut-etre aussi ottomane (turque), piemontaise, voir britannique.
Il peut tres bien avoir recu une ou plusieurs medailles etrangeres, car ces pays etaient allies, et il a pu commettre un acte heroique qui impliquait des allies. Par exemple, sauver la vie d'un officier turque ou piemontais, au peril de sa vie. Ou encore, s'etre particulierement illustre lors de la capture d'une batterie russe qui decimait une unite alliee.

(1) En 1852, fut etabli un ordre ottoman pour la valeur militaire: l'Ordre de Mecidi (ou "Mejidie"). C'est une possibilite.
https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9c7324c5c3ff&attid=0.1&disp=inline&realattid=f_g9l55y5f0&zw

(2) Une autre possibilite est l'Ordre Militaire de Savoie, fonde en 1815 par le Royaume de Piemont-Sardaigne, pour recompenser la bravoure militaire. C'est une autre possibilite.
https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9c7324c5c3ff&attid=0.2&disp=inline&realattid=f_g9l56csr1&zw

(3) La Medaille de Crimee est une decoration britannique qui fut remise a TOUS les veterans britanniques ET allies de la Guerre de Crimee, pour le "simple" fait de leur participation.
https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9c9b370763ad&attid=0.1&disp=inline&realattid=f_g9l59yig2&zw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 10:10

Le message precedent etait surtout pour Chester (j'ai oublie de le mentionner).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 10:24

Pour l'Ordre Militaire de Savoie, considerer la 5eme Classe (Chevalier), est a mon avis bien suffisant pour un troupier, et meme peut-etre pour un jeune officier subalterne.

Voici la medaille de Chevalier de l'Ordre Militaire de Savoie qui se porte sur la poitrine.
https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9d6a58136b80&attid=0.1&disp=inline&realattid=f_g9l5rr740&zw

Eventuellement, voici la 4eme Classe de cet ordre, qui est celle d'Officier de l'Ordre (rien a voir avec le fait d'avoir un grade d'officier dans l'armee).
https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=2dd84b1075&view=att&th=128c9d6a58136b80&attid=0.2&disp=inline&realattid=f_g9l5s24d1&zw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 11:13

j'ai peu de mal à vous suivre les gars vous écrivez trops vite pour moi.

alors voilà ce que mon personnage poyurai être
un encien officier français, je ne pense pas car si non mon personnage ne serai pas simple caporal.
par contre un encien sous officier de carrière (caporal ou sergent).
est ce qu'il y avait un régiment de cavalerie français au mexique.
car j'aurrai pu en faire partie.
que ce soit hussrad, dradon ou lancier.
et mon personnage faisant son service militaire et étant anvoyé au mexique aurrai acheté une exploitation, après son service militaire là bas, puis serai partie s'engager dans l'armée confédéré, pour défendre la cause sudiste, mais pas l'esclavage, car si je ne me trompe (jager reprend moi )l'esclavage est abolie au mexique.

pour moi le code militaire, c'est avant tout respecter de son ainemi, en lui octroyant la vie sauve quand il se rend.mais aussi c'est ne pas piller les civils et ne pas tuer de civil sauf si il porte les armes contre l'armée de la confédération.
les virginien on se respect car ils sont avant tout l'armée de Lee et aussi car il sont les fondateurs de la constitution américain lors de l'indépendnace si je ne me trompe.
Se sont des junclemans pompeux avec une plume d'autruche sur leur chapeau lol!

j'ouvre une parantaize
effectivement l'aquitaine était anglaise au 12ème siècle avace aliénor d'aquitaine qui se Maria avec le futur roi Henri II d’Angleterre, après avoir été marié avec le roi de france Louis VII.
elle le donna 5 fils à henri, dont Ricahrd coeur de lion.

le département de la Dordogne ou J'abite est une zone frontalière qui servi d echamp de batail entre les angalais et les français, et le château ou est la mairie d ema commune (condat sur trincou) à été délivré de l'occupation anglaise par le chevalier DUGUECLIN.

Les gascon son réputé pour être des combatant
l'histopire de france le prouve,
Le chevalier Olivier D'aquitaine au cotès de charlemagne
cirano de bergerac
henri 4 etc...
on dis qu'un gascon n'a pas de parolle...
c'est peu être vrais en tout cas c'est pas mon cas

je referme la paraintaize.

si non captain, phil, jack ou sergent major, est il possible pour un caporal de cavalerie du 14 va encien militaire français avec un peu de sous en poche arrivant du mexique qu'il ai un cheval, un cheval bate avec son matos et un serviteur mexicain aussi à cheval(non esclave).
Revenir en haut Aller en bas
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 12:05

au 14th comme dans n'importe quel régiment ça semble peu probable, en principe le reglement militaire ne le prévoit pas,( seul un officier peut avoir une ordonnance et encore...) de plus ce serait difficilement compatible avec la vie militaire dans une unité constituée.
en campagne on verrait mal un régiment se ballader accompagné d'une smala de domestiques, de mulets chargés d'effets personnels etc

dans la réalité chaque cavalier porte tout son barda sur lui et sur sa selle et rien d'autre.

sinon, un homme très riche a toujours la possibilité de créer et entretenir à ses frais une milice dont il deviendrait le commandant avec tous les avantages y afférents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 12:50

jager-te-paard a écrit:
Et, donc, que se passerait-il pour une personne qui serait arrivee en 1861 au 14eme de Cavalerie Virginienne, avec ses armes privees?
Aurait-il pu faire campagne avec?

Comment est-ce que ca s'est vraiment passe?

Au début du conflit, lors ce que nous sommes encore une milice locale (2nd Rockbridge Dragoons), on compte parmi nos armes longes des carabines de chasse, des fusils à pierre à feu, des Mississippi, des Belgian Mules (cal 69 à 75 à canon lisse!), des Lorenz, etc, même certains gars sans longues armes qui attendront les premières victimes pour leur "emprunter" les leurs à long terme. Ce n'est qu'assez tard qu'on est plus ou moins équipés correctement, mais toujours d'une dizaines de calibres différents. (voir "The 14th regt Virginia Cavalry", Robert J Driver)
Revenir en haut Aller en bas
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 14:37

alors voilà ce que mon personnage poyurai être
un encien officier français, je ne pense pas car si non mon personnage ne serai pas simple caporal.par contre un encien sous officier de carrière (caporal ou sergent).

Ce n'est pas necessairement incompatible. Ce que tu as fait dans l'armee francaise, c'est une chose. Ce que tu fais dans l'armee confederee en est une autre. Bien sur, le fait que tu aurais ete officier auparavant pourrait faciliter ta rapide promotion a un grade d'officier confederee. Mais, pas a tous les coups. Tu peux comparer cela a ces princes et ex-officiers qui se retrouvaient simple soldat dans la Legion Etrangere. Ca peut etre ce genre de situation.
Mais, bien sur, on peut imaginer que tu as ete troupier ou sous-officier dans l'armee francaise. Cependant, il faudrait rendre le parcours et les motivations compatibles avec les origines sociales de ton perso.
PS: dans les cavaleries europeennes continentales, un caporal est appele un brigadier, et un sergent est un marechal-des-logis.

est ce qu'il y avait un régiment de cavalerie français au mexique. car j'aurrai pu en faire partie. que ce soit hussrad, dradon ou lancier. et mon personnage faisant son service militaire et étant anvoyé au mexique aurrai acheté une exploitation, après son service militaire là bas, puis serai partie s'engager dans l'armée confédéré, pour défendre la cause sudiste, mais pas l'esclavage, car si je ne me trompe (jager reprend moi )l'esclavage est abolie au mexique.
Pas possible du tout! Le corps expeditionnaire francais au Mexique commenca a arriver en 1862, et ne fut complet qu'au debut de l'annee 1863.
Ce qui veut dire, qu'au plus tot, tu aurais eu ta propriete au Mexique que vers 1863-64. Et encore, meme comme ca, c'est impossible, car tu ne peux pas quitter l'armee a peine en ayant debarque. En fait, tu n'aurais pas pu le faire avant la fin de l'expedition au Mexique, c'est-a-dire pas avant 1867.
Je crois que c'est plus simple de dire que tu as servi en Europe, dans les annees 1850.

En te mettant au service des CSA, tu te bats pour ce que tu veux, peu importe quelles sont tes raisons. Ne faisons pas de lpolitiquement correct, et soyons honnete avec l'histoire et l'epoque. Tu peux te battre pour l'esclavage si tu le veux. C'etait une des motivations possibles pour l'epoque. Mais, si tu te choisis d'autres raisons, fait le non pas pour etre politiquement correct, mais pour etre coherent avec ton perso.
Mais, il est vrai que, en tant que Gascon l'esclavage dans les etats sudistes americains, ca ne soit pas vraiment en relation avec toi.
Sinon, oui, l'esclavage avait deja ete aboli au Mexique. Correct, Chester! Leur Constitution de 1824 l'avait declare, et les derniers esclaves mexicains furent affranchis en 1829.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 14:49

Sinon, Chester, que penses-tu du 6eme Regiment de Dragons, et de sa campagne en Crimee?
Le 6eme Regiment est une tres bonne unite, et ce sont des dragons, des vraix. Et puis, c'est un des deux seuls regiments de dragons francais a avoir combattu dans les annees 1850.

Et, que penses-tu de l'idee du brigadier-sapeur?

En plus, je pense que l'idee du 6eme Dragons et de la Crimee serait une bonne synchronisation avec ton idee d'une propriete au Mexique acquise un peu avant la Guerre de Secession americaine.
En effet, si ton service se termine en 1856, a ton retour de la Guerre de Crimee, tu peux partir pour le Mexique des 1857 ou 1858, si ta famille ou tes associes ont deja suffisement prepare le projet. On ne change pas de continent sans une serieuse preparation, surtout pas a l'epoque. Il me semble qu'il te faudrait au moins un ou deux ans avant de partir la-bas. Puis, il te faudrait aussi un peu de temps pour que, une fois au Mexique, les affaires soient bien lancees. Et la, ca pourrait peut-etre coincider avec 1861. Et la, on pourrait peut-etre imaginer que tes partenaires, ou ta famille, pourraient accepter de se passer de toi pendant que tu vas te battre au nord du Rio Bravo (nom du Rio Grande sur la rive mexicaine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 14:54

au 14th comme dans n'importe quel régiment ça semble peu probable, en principe le reglement militaire ne le prévoit pas,( seul un officier peut avoir une ordonnance et encore...) de plus ce serait difficilement compatible avec la vie militaire dans une unité constituée.
en campagne on verrait mal un régiment se ballader accompagné d'une smala de domestiques, de mulets chargés d'effets personnels etc


Merci, Jack. Ca confirme ce que je pensais, et c'est tellement logique. Donc, c'est plus ou moins comme dans les armees europeennes,... en tout cas sur ce point-la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jager-te-paard



Nombre de messages : 563
Localisation : Belgique (Hainaut Centre, Peissant) - Japon (Osaka)
Points : 578
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 14:59

Au début du conflit, lors ce que nous sommes encore une milice locale (2nd Rockbridge Dragoons), on compte parmi nos armes longes des carabines de chasse, des fusils à pierre à feu, des Mississippi, des Belgian Mules (cal 69 à 75 à canon lisse!), des Lorenz, etc, même certains gars sans longues armes qui attendront les premières victimes pour leur "emprunter" les leurs à long terme. Ce n'est qu'assez tard qu'on est plus ou moins équipés correctement, mais toujours d'une dizaines de calibres différents. (voir "The 14th regt Virginia Cavalry", Robert J Driver)

Donc, je suppose que Chester aurait pu garder son fusil a cartouches a broche.
Mais, est-ce qu'on lui aurait requisitionne une partie de son armurerie pour armer certains autres troupiers qui sont completement depourvus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 15:22

el fusil de chasse a une portée pratique très en deçà de celle d'une carabine (grosso modo 20 à 30 mêtres maximum pour un fusil contre une centaine pour une carabine) il ne saurait être efficace que contre des adversaires munis seulement d'armes de poing ou dans un combat rapproché, en zone urbaine par exemple ce qui est rarement le cas au cours de la guerre civile.

un cavalier équipé d'un shotgun doit donc prendre en compte ces données, il y en avait
l'idéal est que ces "collègues" soient équipés de carabines (et ne le laissent pas seul...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 16:30

mes chère colègue je suis munie d'une carabine wesley à double queu de détante de tireur d'élite
et d'après le major on peu abatre un officier d'une balle dans la tête en cal 45 à 100 m.
donc j'ai aussi une arme pour le combat
comme tu la dis jack le shockgun est bien pour les attaque raprochè avec d ela chevrotin ou un truc de ce genre, et c'est pour ça que je l'ai il est accorché à ma selle et ma carabien à mn mousqueton.
une chause est sur j'ai trop d'arme et je vais m'aléger un peu en m'achetant un colt
ça fait que j'aurrai deux colt une carabine et un fusil.
en sachant que mon fusil ne peu pas être riquisitioné vu que la fabrication de cartouche est particulière.

le 6ème régiment de dragon me plais, aurrai tu des photos ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Lun 24 Mai - 17:35

Une dans ce genre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fusil à cartouch à broche   Aujourd'hui à 2:50

Revenir en haut Aller en bas
 
fusil à cartouch à broche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bretelle de fusil et Démonte-ressorts : Commande groupée ?
» Fusil à percussion sous le 1er Empire ?
» Batterie de fusil
» Le fusil 1777 en Equation
» boite à bijoux avec broche et collier papillons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATERIELS ET EFFETS :: EQUIPEMENT ET SELLERIE-
Sauter vers: