Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ceinturons officiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Grandins



Nombre de messages : 107
Localisation : Valence - 26
Points : -12
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Jeu 1 Juil - 21:05

Is it, my Cpt.

Une derniere vanne pour le plaisir, effectivement si elles ne se sont pas changées depuis 1860, cela doit sentir la marée, de mémoire Ostende c'est bien un port ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Ven 2 Juil - 18:03

Oui, port de pèche en plus, mais pas la morue! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Grandins



Nombre de messages : 107
Localisation : Valence - 26
Points : -12
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Ven 2 Juil - 18:24

Je pense que l'on en termine là, sinon on risque de se retrouver dans les faubourgs d'Amsterdam ou de Pigalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 10:13

bon, on revient au ceinturon officier....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 10:46

j'aime bien le holster
Revenir en haut Aller en bas
Grandins



Nombre de messages : 107
Localisation : Valence - 26
Points : -12
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 14:25

Belle pièce en effet.

Le mode de fermeture du holster est typique du Sud, je pense que l'arme devait être très serré dans son étui, car avec un usage régulier le passant devait prendre de l'ampleur, et si l'arme n'était pas bien maintenue, au galop son amplitude de mouvements pouvant soulever le rabat, devait être une vraie galère pour son possesseur.

C'est un holster de droitier porté à gauche, chose logique, la crosse vers l'avant, le sabre dans la main droite, et si nécessité pouvoir prendre l'arme de poing de la façon la plus rapide.

Démonté, cela ne pose pas de problème, dans une charge ?? Les rennes entres les dents.

Sur pas mal de documents d'époque, le sud portait des holsters de droitier, simplement porté à droite, donc pour le prendre avec la main gauche, bonjour l'angoisse.

Se peut-il, qu'ils préféraient les coups de mains rapides, donc sans utilisation de la lame, mais avec plusieurs armes de poing ?

Par la suite, et durant les guerres indiennes, le sabre n'était plus suspendu aux bélières, mais sur la selle, de ce fait le sabre n'était peut être alors plus l'arme reine des charges ?


Pour le marquage CS, c'est un début de conflit.

Je passe pas mal de temps sur les sites d'antiquaires américains proposant des pièces d'époque, ( pour les dimensions, c'est précieux) et les marquages CS sont assez rares. Par contre pour le Nord c'est assez fréquent, avec pas mal de variantes, navy, milices etc..

Petit détail, pour les holsters du Sud, après une ou deux années de guerre, c'est loin d'être ceux du Nord, ce sont plutôt des matériels fait à partir de vieilles tiges de bottes.

Dernière question, la longueur de tes bélières, en développées ou montés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 16:38

Très tôt dans le conflit, les sabres étaient surtout utilisés pour mettre des volailles en broche au dessus du feu de camp, etc, mais rarement pour se battre, sauf quelques unités sous Stuart.
Revenir en haut Aller en bas
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 17:35

Grandins a écrit:
Belle pièce en effet.

Le mode de fermeture du holster est typique du Sud, je pense que l'arme devait être très serré dans son étui, car avec un usage régulier le passant devait prendre de l'ampleur, et si l'arme n'était pas bien maintenue, au galop son amplitude de mouvements pouvant soulever le rabat, devait être une vraie galère pour son possesseur.

la solution consiste à poser un bouton de laiton en bas de la patte du rabat

C'est un holster de droitier porté à gauche, chose logique, la crosse vers l'avant, le sabre dans la main droite, et si nécessité pouvoir prendre l'arme de poing de la façon la plus rapide.


ben non, c'est un modèle gaucher porté à droite



Sur pas mal de documents d'époque, le sud portait des holsters de droitier, simplement porté à droite, donc pour le prendre avec la main gauche, bonjour l'angoisse.

c'est aussi un solution pour porter deux holsters


Par la suite, et durant les guerres indiennes, le sabre n'était plus suspendu aux bélières, mais sur la selle, de ce fait le sabre n'était peut être alors plus l'arme reine des charges ?

effectivement lorsque le sabre est attaché à la selle on ne peut ni le dégainer et encore moins le rengainer


Pour le marquage CS, c'est un début de conflit.

le marquage CS c'est une erreur de jeunesse, ce holster a plus de vingt ans

Dernière question, la longueur de tes bélières, en développées ou montés

faudrait que je mesure mais il me semble que l'arrière est plus courte que le réglo, cependant au cours de la guerre elles ont souvent été raccourcies à l'usage


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 18:02

ou pour faire des bowies si il se cassés.
c'est certain, le sabre est trops encombrant et pas du tout pratique surtout pour les missions de la cavalerie qui consisté à surprendre l'ainemie en l'attaquant en démonté.
face à une dizaine de fusil avec bayonnette, vaux mieu prendre le colte pour couvrir sa retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Grandins



Nombre de messages : 107
Localisation : Valence - 26
Points : -12
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 18:49

Désolé, c'est une erreur de ma part, c'est effectivement un étui de gaucher porté à droite.

Etant gaucher comme toi, mais me servant de mes deux mains sans trop de différence, il y a souvent confusion dans mon esprit.

Pour les bélières, ce n'étaient pas celles de la photo, mais celles manufacturées.
Pour la bélière arrière second Empire la longueur développé était de 900, si tu prends les retours pour les fermer, environ 100 tu as une bélière arrière d'environ 800, à la louche car tu as l'épaisseur du bouton, mais pas la place pour un passant.

Bien sur ce n'est pas une science exacte, c'était simplement le règlement, maintenant, après les manufacturiers....?

Dans les charges, si mes souvenirs ne me trahissent pas trop, ils avaient des fontes avant, avec une ou plusieurs paires de revolvers et des 36 plus légers et sautant moins avec une meilleure précision si tant est dans ce genre de situation ?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Mer 7 Juil - 20:18

j'ai posté sur un autre sujet les tailles des bélières :
source Dell's (sutler US serieux)

http://www.dellsleatherworks.com/

avant :18 pouces
arrière : 34 pouces
largeur : 1 pouce

passants de belières : largeur 3/4 de pouce

1 pouce = 2,54 cm


il existait des "pommel holster", fontes doubles à l'avant de la selle, mais pas pour la troupe, reservé aux officiers, le troupier avait sa carabine comme arme principale et son sabre, un revolver mais pas toujours


dans les fontes on mettait plutôt du gros, Colt 1860, Rem 58, au début il y avait des Walker et des Dragoons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ceinturons officiers   Aujourd'hui à 9:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceinturons officiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Les insignes de grade des officiers
» Nouveau - Les officiers charentais de Napoléon au 19e siècle
» Officiers et soldats
» Mémoires de soldats ou officiers (TULARD)
» Officiers français de l'infanterie légère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATERIELS ET EFFETS :: EQUIPEMENT ET SELLERIE-
Sauter vers: