Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chevaux et Artillerie de Campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Chevaux et Artillerie de Campagne   Mer 27 Avr - 22:16

*












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Jeu 28 Avr - 11:00

vraiment très interessant

la rassion journalièr par cheval d'artillery était de 14 Livre de foin et 12 livre de grain, ça correspond à quelle quantité en litre ?

le rapport parle d'une maladie la morve, je trouve que ça ressemble fortement à la maladie contagieuse qui est la gourme.
Cette maladie purulante, affecte les vois respiratoir par des glaires purulantes et des groce boule de pu sous la machoir
faudrai demandé à des ami américain si cette maladie existe encore au usa sur les chevaux
Revenir en haut Aller en bas
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Lun 2 Mai - 10:37

et bien moi se qui m'interpel ces les pertes avec les chevaux, plus les difficulté à en trouvez pour les nordistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Sam 14 Mai - 9:02

c'est normal, captain pepper, il n'y avait pas beaucoup d'élevage de chevaux, dans le nord, et puis dans le sud il y avait un gros avantage, c'est le mustang, il suffisait de metre quelques cowboy, pendant plusieurs jour dans un coral pour dresser les chevaux sauvage à la méthode hard corp, pour avoir des chevaux dossil pret au combat.
hors mis les officiers, qui pouvais avoir le lux d'avoir des chevaux anglo, ou selle français, voir troteur, ou même andalou ou lusitanien, Barbe, le reste de la trouve avait que ce que l'on pouvait leur proposer.

Par contre les chevaux d'attelage, visiblement avait plus d'attention, vu le travail de présision que l'on pouvait leur demander.
On recherché le plus souvant des chevaux calme, robuste et puissant.
je ne serai pas étonné, de voir quelques franche montagne de l'armée suisse, Et ça peu être que old belgium pourrai nous le dire.
Revenir en haut Aller en bas
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Sam 14 Mai - 11:13

Chester a dit : "Il n'y a pas beaucoup d'élevage de chevaux dans le Nord"

Relevé dans les rapports concernant l'agriculture, au 8ème recensement aux Etats Unis en 1860, à propos des animaux domestiques

1° colonne = chevaux
2° colonne = mules et ânes
3° colonne = boeufs de trait
4° colonne = vaches laitières
5° colonne = autre bétail
6° colonne = moutons
7° colonne = porcs



ce qui fait pour les 11 Etats du Sud (Alabama, Arkansas, Floride, Georgie, Louisiane, Mississippi, Caroline N & S, Tennessee, Texas et Virginie) un total de 1 743 697 chevaux

et pour les Etats de Nouvelle Angleterre (Connecticut, Maine, Massachusetts, New Hampshire, Rhode Island, Vermont) et du Nord Est (Delaware, District de Columbia, Maryland, N Jersey, N York et Pennsylvanie) le total est de 1 390 690 chevaux ce qui n'est pas mal par rapport au sud!!!

ce qui va faire pencher la balance côté Nord, c'est la force économique que représente les Etats du Midwest ( Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky, Michigan, Minnesota, Missouri, Ohio, Wisconsin) avec ses 2 892 931 chevaux, soit presque autant que les deux grandes régions précédentes cumulées. Ce qui fait pour l'ensemble du Nord 4 283 621 soit plus du double que le Sud

Par contre la différence est inversée pour les animaux de bât (anes, mules et mulets), soit environ 2,5 à 3 fois plus pour le Sud:
pour le Sud = 822 047
pour le Nord = 29 349 pour le Midwest = 282 168 soit un total de 311 517 têtes

pour les boeufs de trait (quand il n'y avait pas assez de chevaux, on attelait les boeufs pour tracter les canons) le total est de 858 494 pour le Sud et 1 396 217 pour le Nord


Sur cette photo prise au croisement de la 15ème Rue et de Pennsylvania Avenue à Washington, il faut pas moins de 9 attelages de boeufs pour tracter ce canon Rodman de 15-inch, pesant 25 tonnes, la plus lourde pièce de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Sam 14 Mai - 17:36

alors là william, tu me bouche un coin, je me suis tourjours fier au propos de bistro, et là tu me prouves le contre aire. Cool
bravo, j'en reviens pas.
mais ce sont des relevé en debut de guerre, en fin de guerre j'aimerai bien savoir, et là je pense que les petits mustang sauvag ont bien servis dans l'armée, ainsi que les Broncos, de californis

Pour l'attelage de boeuf, ça métonne pas, pour transporter de tel pièce d'artillerie il faut un groce quantité d'animau;
mais ce genre de canons étaient pas déplacés tous les jours, car ce genres de canons étaient utilisés princiaplement dans les forts, et peu être la navy.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chevaux et Artillerie de Campagne   Aujourd'hui à 2:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevaux et Artillerie de Campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coq du 23ème d'artillerie en 1870
» Canon de campagne type Gribeauval
» Compagnies d'artillerie en Poméranie Suédoise
» Artillerie soviétique
» L''artillerie japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BOOKS ET AUTRES MEDIAS :: HISTOIRE-
Sauter vers: