Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 IL Y A 150 ANS - CAVALERIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:23

1861-1865

Guerre civile américaine

La guerre au jour le jour dans la cavalerie

1861


Introduction

A la veille de la guerre au le 31 décembre 1860, l’armée des Etats-Unis d’Amérique comptait sur papier 18.093 hommes mais n’en avait en réalité que 16.367

Quelques jours avant la sécession de la Caroline du Sud, en novembre, le Sénat demande au Comité des Affaires Militaires d’envisager de réduire les dépenses militaires. L’armée était sous le commandement de vétérans de la guerre de 1812 tels que le lieutenant général Winfield SCOTT, 72 ans. Des 198 compagnies qui la composaient, 183 se trouvaient réparties dans 79 postes sur la frontière, les autres devaient garder les arsenaux, les côtes et la frontière canadienne.

La cavalerie était composée à cette époque des

1er Dragons (1833)
2eme Dragons (1837)
Fusiliers montés (1846)
1er de cavalerie (1855)
2eme de cavalerie (1855)

Il y eu un 3e Dragons en 1847 mais il a été dissout à la fin de la guerre du Mexique de 1848.

SECESSIONS

20.12.1860 Caroline du Sud
09.01.1861 Mississippi
10.01.1861 Floride
11.01.1861 Alabama
18.01.1861 Georgie
26.01.1861 Louisiane
01.02.1861 Texas
suivront 17/4 Virginie ; 06/05 Arkansas ; 20/05 Caroline du Nord ; 08/06 Tennessee.

1er FEVRIER 1861

Un lieutenant colonel du 1er régiment de cavalerie décide de regagner son état natal, la Virginie. Il s’appelle Robert Edward LEE, fils de « Light Horse Harry » Lee héro de la révolution. 1807-1870, Virginie, USMA 1829 2/46, ingénieur. Il a servi comme officier du génie durant la guerre du Mexique de 1849. De 1852 à 1855, il fut le superintendant de l’école militaire de West Point qu’il quittera en 1856 pour émigrer au Texas et servir dans la cavalerie, comme Lieutenant-colonel du 2nd de cavalerie. En 1859, alors qu’il se trouvait à « Arlington », il prit la tête d’un régiment de Marines afin de capturer John Brown qui occupait Harper’s Ferry. Il était en compagnie d’un certain J.E.B. STUART.


3 au 11 FEVRIER 1861 - Montgomery, Ala.

Naissance des Etats Confédérés d’Amérique. Jefferson DAVIS (1808-1889, Kentucky, USMA 1828 23/33, Infanterie, Dragons, sur la frontière, guerre du Mexique, sénateur,, ministre de la guerre) est élu président provisoire.

La nation indienne Choctaw se déclare en faveur de la Confédération.

Le capitaine Earl VAN DORN quitte la capitale de la Confédération avec des propositions de nominations pour les officiers du 2eme de cavalerie. Le colonel Albert S. JOHNSTON et d’autres officiers démissionnent et prennent une fonction dans la future armée confédérée.



Dernière édition par OLD BELGIUM le Mar 17 Mai - 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:26

FEVRIER – MARS 1861 – Trans-Mississippi

Le 15 février, un millier de volontaires se réunissent à l’appel du colonel de cavalerie de l’état du Texas, Ben McCULLOCH (1811-1862, Tennessee, San Jacinto, Texas ranger, guerre du Mexique, marshal), dans le but de capturer le dépôt militaire qui se trouvait dans Alamo. Ce qui fut fait sans un coup de feu, le commandant remettant sa reddition.

De nombreux volontaires se sont présentés pour défendre le Texas. Le premier régiment de cavalerie est créé à la fin du mois de mars, suivi par plus de 30 autres et de divers bataillons, troupes montées d’état et compagnies indépendantes.

Le 13 mai, Ben McCULLOCH est nommé brigadier général et est chargé de constituer la première armée de la Confédération du Trans-Mississippi. Il établi son quartier général à Fort Smith, Arkansas.
Le premier régiment de cavalerie de l’Arkansas est le « Carroll’s Arkansas state cavalry » du colonel DeRosey CARROLL.


18 FEVRIER 1861

Territoire du Colorado, Fort Wise : le colonel SEDGWICK ainsi que le lieutenant STUART, du 1er de cavalerie, assistent à la signature d’un traité avec les indiens Arapahos et Cheyennes du Sud.

Territoire Indien, Fort Washita : cinq compagnies du 1er de cavalerie et sept d’infanteries quittent le fort pour se rendre à Fort Leavenworth et se mettre au service de la Confédération.

Les colonels FAUNTLEROY et LORING quittent le 2eme dragons et les fusiliers montés. Le 1er de cavalerie se voit également amputé de ses meilleurs éléments tels que le lieutenant-colonel Joseph JOHNSTON, le major Henry SIBLEY, le lieutenant RIDDICK.


16 MARS 1861

Le lieutenant-colonel Robert E. LEE, arrivé à « Arlington » le 1er mars, est promu colonel du 1er de cavalerie, Armée des Etats-Unis. La commission sera signée par le président Abraham LINCOLN le 28 mars.

Au 1er de cavalerie, diverse nominations ont lieu pour combler les défections des officiers au profit de la Confédération : Edwin W. SUMNER est nommé général de brigade, John SEDGWICK colonel et William H. EMORY lieutenant-colonel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:28

Avril 1861 - UNION

A chaque demande de créer un régiment de cavalerie de volontaires, le secrétaire d’Etat Simon Cameron avait émis un veto : « Cavalerie refusée ». Les responsables militaires en fonction de l’expérience européenne en la matière jugent que, comme la guerre sera courte, il ne fallait pas investir dans cette arme qui nécessite deux ans de formation.

3 AVRIL 1861

VIRGINIE : un certain William Edmondson JONES, 37 ans (né le 9 mai 1824) est élu capitaine des « Washington Mounted Rifles » de sa ville natale, Washington City, Va.
Sorti en 1848 de West Point, celui qui sera surnommé plus tard « Grumble » a servi aux fusiliers montés en Oregon et au Texas jusqu’en 1857. Suite au décès accidentel de sa jeune épouse, il devient querelleur et quitte l’armée. Après un voyage en Europe, il s’installe comme fermier. On le surnomme « Hermit » JONES. En janvier de cette année, il avait décidé de rejoindre la cause du Sud.

18 AVRIL 1861

SHENANDOAH VALLEY
Le capitaine Turner ASHBY (1828-1862) – planteur, marchand de grain, politicien influant dans la vallée de la Shenandoah - se met à la tête d’une compagnie de cavalerie « The Mountain Rangers » et au service de la Confédération.

Le colonel Robert E. LEE rencontre Francis P. BLAIR, Sr qui au nom du Président LINCOLN lui offre le commandement de toutes les forces de l’Union. Lee refuse car il estime ne pas pouvoir prendre part à une invasion des états du Sud.

19 AVRIL 1861

Le colonel Robert E. LEE apprend la sécession de la Virginie. Après réflexion, il rédige sa démission de l’Armée des Etats-Unis qu’il enverra le lendemain 20 avril.

26 AVRIL 1861

Un groupe de cavaliers est arrivé ces derniers jours à Harper’s Ferry, ils se présentent comme la Black Horse Troop of Cavalry. Ce 26 avril 1861, William Henry Fithzugh PAYNE (1830-1904, University Virginia) est nommé capitaine. Il est originaire de Warrenton, Fauquier County, Va. Le groupe existe déjà depuis juin 1859. PAYNE, alors jeune avocat, sentait venir la guerre et était très sécessionniste. Avec quelques amis, ils décident en prévision d’un conflit de former une compagnie de cavaliers et de les entraîner. Dès la sécession de la Virginie, il rejoint ses compagnons pour structurer le groupe qui deviendra la compagnie H du 4e de cavalerie de Virginie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:31

AVRIL/DEBUT MAI 1861 - VIRGINIE

Durant le mois d’avril et en ce début de mai, différentes milices voient le jour. Nous avons déjà parlé de la « Black Horse Troop of Cavalry » de William PAYNE et des « Mountain Rangers » de Turner ASHBY.

A Washington City, Va., le 3 avril est créé la « Washington Mounted Rifles » du capitaine William Edmondson JONES (1824-1864, Virginie , USMA 1848 10/38, Mounted rifles, sur la frontière, démission 1857, fermier) . Un de ses hommes s’appelle John Singleton MOSBY.

Nous pouvons ajouter certaines compagnies indépendantes comme celles qui seront intégrées plus tard dans le 14e régiment de cavalerie de Virginie.

La « Churchville Cavalry » du capitaine Frank STERRETT qui le 12 mai marche sur Staunton pour prêter serment à la Confédération.
Le « Second Rockbridge Dragoons » est créé par le capitaine John McNUTT à Brownsburg en avril et entre au service de la Confédération le 14 mai.
La « Charlotte Cavalry est organisée en avril par le capitaine John G. SMITH et fera route pour Richmond le 16 mai.
La « Greenbrier Cavalry » est organisée à Lewisburg le 20 avril par le capitaine William W. GORDON

20 AVRIL 1861 - UNION

Après leur reddition au Texas, quatre compagnies du 2eme de cavalerie restées fidèles à l’Union doivent rejoindre Carlisle Barracks, Pennsylvanie, par bateau. Le 20 avril, le major THOMAS et ses hommes doivent se rendre à Harrisburg, Pennsylvanie. Faute de matériel, ils ne partiront que le 28 avril toujours en Pennsylvanie mais à Chambersburg
UNION

Le fait que la création de régiments de cavalerie ait été refusée n’a pas dissuadé un homme dans l’idée que cela sera très utile pour le déroulement de la guerre. Il se nomme Carl SCHURZ (1829-1906). Etudiant à Bonn, Allemagne, il participe à la révolution de 1848. Il émigre via l’Angleterre au Wisconsin où il pratique la loi et entre en politique. Très influent dans les milieux allemands. Il sera ministre en Espagne de juillet 1861 à avril 1862.

Au moment où il était à Washington, il rencontre le général Scott, ensuite le ministre CAMERON et le président LINCOLN, à qui il fait part de son idée de créer un régiment de cavalerie parmi les jeunes révolutionnaires émigrés à New York. Il obtient l’autorisation le 1er mai avec le titre de colonel même s’il n’avait aucune expérience dans l’art équestre. En route pour New York, il passe par Philadelphie où il avait appris l’existence d’une compagnie de cavalerie, la « Philadelphia Light Cavalry ». Il les convainc de rejoindre son futur régiment. A son arrivée à New York, il contacte Fredrick von Schickfuss, ancien officier allemand, qui lui apporte quatre compagnies d’allemands, polonais, hongrois, prussiens, autrichiens.

SCHURZ apprend entre temps qu’il est nommé ministre en Espagne (juillet 1861 à avril 1862), il remet donc son autorisation au colonel McREYNOLDS qui complètera le régiment, la « Lincoln Cavalry », futur 1er de cavalerie de New York (Lincoln).

D’autres régiments vont être créés dans la suite mais principalement après le 21 juillet (Bull Run). Nous aurons au total 31 régiments au 31 août, 50 au 1er décembre et 82 en fin d’année 1861 soit 90.000 hommes.




Dernière édition par OLD BELGIUM le Mar 17 Mai - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:34

3 MAI 1861

Le président Lincoln accepte cependant, pour l’armée régulière, la création de nouveaux régiments dont un de cavalerie. Cela sera le 3e U.S. de cavalerie.

8 MAI 1861

Culpeper Court House, Va , Q.G. du Département du Potomac :

Philipp St. George COOKE (1809-1895), Virginie, USMA 1827 23/38 Infanterie, sur la frontière, guerre du Mexique, expédition en Utah, 1er lieutenant 1er dragons, colonel 2nd dragons, observateur en Italie en 1859-1860, traité de cavalerie) détaille les troupes montées que l’on trouve dans la région.

A Alexandria : 53 hommes de la compagnie de POWELL et la compagnie de M. Dulany BALL ;
à Amissville : 64 hommes de la compagnie J. Shac GREEN ;
à Warrenton : la compagnie W. H. PAYNE ;
à Manassas-Junction : la compagnie de John F. LAY, bien équipée avec munitions ;
à Charlottesville : deux compagnies non encore répertoriées.

9 MAI 1861

Ayant quitté Fort Riley avec sa famille à la fin d’avril, le capitaine du 1er U.S. de cavalerie James Ewell Brown STUART (1833-1864, Virginie, USMA 1854 13/46, sert sur la frontière, blessé, ensuite au Kansas) est arrivé à Cairo, Illinois, le 3 mai 1861 d’où il envoie sa démission d’officier de l’Armée des Etats-Unis. Le même jour, il offre ses services à la Confédération. Son choix est dans l’ordre la cavalerie, l’artillerie légère ou l’infanterie légère. Ils arrivent le 9 mai à Richmond où Stuart reçoit une nomination de lieutenant colonel d’infanterie. Le major général LEE l’envoi directement à Harper’s Ferry se mettre à la disposition du Colonel Thomas J. JACKSON.

Alors qu’il était assigné à Fort Leavenworth en durant l’été 1855, Stuart rencontra Flora, graduée d’une école privée, cavalière avertie, fille du colonel Philip St. George COOKE. Le jeune et bouillant officier fit vite la conquête de la jeune fille ; le 14 novembre 1855, ce fut le mariage.

Le colonel COOKE choisi de rester fidèle à l’Union tandis que son fils John suivra STUART au service de la Confédération.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 17 Mai - 12:37

10 MAI 1861

Lorsque STUART arrive à Harper’s Ferry le 10 mai, le colonel Thomas J. JACKSON divise les compagnies de cavalerie entre lui et ASHBY. Au départ, il voulait mettre toute la cavalerie confédérée de la région sous les ordres de STUART mais cela a été contesté par ASHBY, plus vieux et plus ancien, qui restera indépendant.

STUART établi son quartier général à Bolivar, faubourg de Harper’s Ferry. Il reçoit le commandement de diverses milices d’avant guerre. Ce sont la « Clarke Cavalry » (1859) du capitaine Joseph F. HARDESTY; les « Valley Rangers » du capitaine William PATRICK; la « Shepherdstown Troop » (1858) du capitaine Jacob REINHART.

Trois autres compagnies lui ont aussi été destinées. Elles sont détachées le long du Potomac : les « Newton Light Dragoons » (1858) du capitaine James DRAKE ; la « Berkeley Troop » (1860) du capitaine John B. DODGE ; le « First Rockbridge Dragoons » (1859) du capitaine Mathew X. WHITE.Durant le mois d’avril et en ce début de mai, différentes milices voient le jour. Nous avons déjà parlé de la « Black Horse Troop of Cavalry » de William PAYNE et des « Mountain Rangers » de Turner ASHBY.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Lun 23 Mai - 8:25

23 MAI 1861

Le brigadier général, Joseph E. JOHNSTON est arrivé à Harper’s Ferry, Va., il a en poche une nomination de lieutenant-colonel de cavalerie pour JEB STUART.
Ce dernier à la tête de trois compagnies de cavalerie est chargé de protéger les ponts sur le Potomac dans le nord de la vallée de la Shenandoah.

Au même moment, le capitaine Turner ASHBY dirige une reconnaissance à Point of Rocks. Sa troupe est composée de 2 compagnies de cavalerie, une compagnie de fusiliers et six pièces d’artillerie légère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Mar 24 Mai - 9:47

24 MAI 1861

Parmi les troupes fédérales qui ont traversé la rivière Potomac et occupé la ville d’Alexandria, Va., dans le but d’établir progressivement la défense de Washington, se trouvaient des troupes montées. Les volontaires du District de Columbia du capitaine OWEN et une compagnie du 2e U.S. de cavalerie du capitaine Albert G. BRACKETT servent comme troupes d’escorte et de sécurisation des routes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Ven 3 Juin - 15:42

30 MAI 1861 - UNION

Après d’âpres discussions avec le Département de la guerre, le gouverneur de l’Illinois, Richard YATES, a obtenu la permission de créer cinq compagnies de cavalerie. Suite au succès de l’appel, il en formera dix.
L’Indiana suivra en juin avec la création de deux compagnies.

1 JUIN 1861

THEATRE DE L’EST

Partie en reconnaissance la veille, la cavalerie fédérale, 75 hommes du 2e U.S., conduite par le lieutenant Charles H. TOMPKINS a fait un aller-retour dans Fairfax Court House dans le nord de la Virginie. La place était occupée par les fusiliers de Warrenton et deux compagnies de cavalerie sous le commandement du lieutenant-colonel Richard « Dick » Stoddert EWELL (1817-1872, District Columbia, USMA 1840 13/42, dragons, sur la frontière, guerre du Mexique, guerres indiennes, démissionne le 7 mai 1861).
Faisant feu dans tous les sens, les fédéraux sèment la panique dans la ville encore endormie. Devant la résistance des troupes confédérées aidées par les habitants, ils doivent rebrousser chemin.
Le lieutenant TOMPKINS recevra en 1893 la Médaille d’honneur pour son zèle dans cette action mineure.
Dick EWELL sera nommé brigadier général le 17 juin 1861.
Le capitaine confédéré John Q. MARR a été tué et a été enterré avec les honneurs à Warrenton, c’est le premier mort militaire de la Confédération qui recense également 14 blessés dans l’évènement. Du côté fédéral, il est noté 1 tué et 4 blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IL Y A 150 ANS - CAVALERIE   Aujourd'hui à 15:27

Revenir en haut Aller en bas
 
IL Y A 150 ANS - CAVALERIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a pas de légère dans la cavalerie de la garde !
» Histoire de la cavalerie des origines à nos jours
» Avant-postes de Cavalerie
» La cavalerie dans la guerre de 1870 - Récits de soldats
» LALLEMAND François-Antoine * général-baron de cavalerie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BOOKS ET AUTRES MEDIAS :: HISTOIRE-
Sauter vers: