Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 14:17

Une escarmouche près de l'extrémité de la péninsule de Virginie a servi de signe avant-coureur du bain de sang à venir, de quatre ans.

Auprès des autres batailles de la Guerre Civile, l'engagement à Big Bethel le 10 Juin 1861, ne compte pas beaucoup. S'il avait eu lieu plus tard durant le conflit, il aurait difficilement mérité une mention dans les journaux. Peu importe, la mêlée entre des soldats pour la plupart amateurs, a marqué l’une des premières batailles terrestres du conflit et a envoyé un message qui donne à réfléchir _ que de braves jeunes gens, beaucoup de braves jeunes hommes, allaient mourir dans cette guerre. Et la campagne qui a conduit à ce combat a également montré un petit mais significatif développement quant à la manière de traiter les esclaves fugitifs par les troupes de l'Union.

La situation a commencé à se développer en Mai 1861, lorsque le Général-en-Chef de l’Armée U.S, Winfield Scott a envoyé le Major Général Benjamin F. Butler assumer le commandement du Département militaire de Virginie nouvellement créé, basé à Fort Monroe. Situé sur la pointe de la péninsule de Virginie, le fort permet aux Fédéraux de prendre pied stratégiquement sur le territoire de la Confédération, base que la Marine de l’Union pourrait facilement ravitailler via la baie de Chesapeake.

Butler, homme de Loi et politicien Démocrate d'avant-guerre, du Massachusetts, est devenu célèbre au début de la guerre quand il contrarié le mouvement sécessionniste au Maryland et a aidé à assurer la sécurité de Washington D.C. Bien qu'il ait d'abord protesté de son affectation sur la Péninsule, Butler bientôt a reconnu que son nouveau commandement apporterait de nouvelles possibilités pour poursuivre ses ambitions politiques.

Butler est arrivé à Fort Monroe, le 18 Mai et rapidement a effectué une démonstration de la puissance fédérale. Le 23 Mai, il ordonne au Colonel J. Wolcott Phelps du 1er d’Infanterie du Vermont "de reconnaître" la ville de Hampton. Au cours de la brève occupation de la ville par les troupes de l'Union, trois esclaves se sont enfuis et se sont réfugiés à Fort Monroe. Le Président Abraham Lincoln a ordonné à ses Généraux d’observer la « Fugitive Slave Law » [Loi sur les Esclaves Fugitifs] de 1850 et de rendre les fugueurs à leurs propriétaires, mais Butler, un abolitionniste, sournoisement a proclamé les fugitifs «contrebande de guerre».

En définissant les esclaves en fuite en tant que tel, Butler justifie leur maintien au sein des lignes de l'Union, depuis qu’il a affirmé qu'ils aidaient à l'effort de guerre rebelle. Son action a été un petit pas sur la voie de l'émancipation. Ce processus a contribué à propulser les objectifs officiels de l'administration Lincoln non seulement comme voulant sauver l'Union mais également voulant abolir l'esclavage. Le terme «contrebande» rapidement est devenu un euphémisme pour les esclaves fugitifs qui ont trouvé refuge au sein des lignes Yankees.

L’objectif principal de Butler est d’avancer contre les Confédérés mal organisés sur la Péninsule. Il occupe Newport News Point le 27 Mai et construit un camp fortifié surnommé Camp Butler. Robert E. Lee, commandant de l'Armée provisoire de Virginie, s’est alarmé suite à la rapide expansion de la puissance de l'Union, et a envoyé le Colonel John B. Magruder à Yorktown afin d'organiser les défenses confédérées.

Magruder, héros de la Guerre du Mexique, est également un bon vivant et a hérité du surnom de "Prince John" à cause de ses tenues fantaisistes et de ses manières courtoises. Il décide de construire sa première ligne de défense à partir de Mulberry Island sur la James River en suivant la Warwick River jusqu’à Yorktown, sur la York River. Il a besoin de temps et d’hommes, cependant, pour préparer sa ligne de défense contre toute avance concertée de l'Union. De la Cavalerie commandée par le 1er Lieutenant John Bell Hood et le 1er d’Infanterie des Volontaires de Caroline du Nord du Colonel D H Hill viennent renforcer Magruder à la fin Mai. Magruder choisi le petit carrefour de Big Bethel Church comme l'endroit où il voudrait provoquer Butler dans une attaque. Il est situé sur la route d’Hampton à York, à une courbe de la branche nord-ouest de la Back River, connue comme Brick Kiln Creek.

Le 6 Juin 1861, Magruder ordonne au Major Edgar B. Montague d'établir une position avancée à Big Bethel Church avec trois compagnies de Volontaires de Virginie. Le 1er d’Infanterie de Caroline du Nord de Hill renforce Bethel le lendemain. Le « Richmond Howitzers » du Major George Wythe Randolph et le détachement de quatre compagnies du 15ème d'Infanterie de Virginie du Lieutenant-colonel W D Stuart arrive le 8 Juin.

Hill n'est pas content quand il reçoit l'ordre d'occuper Big Bethel. Convaincu qu'il devance Magruder dans le rang, il écrit à sa femme: «Le Colonel Magruder qui commande est toujours ivre et donne des ordres stupides et absurdes. Je pense que dans quelques jours, les hommes vont refuser d'obéir à tout ordre donné par lui ». Reconnaissant l'insatisfaction de Hill, Magruder écrit à Richmond: « Je crois que je le précède dans le rang, mais j’ai l'impression que je suis l'objet de quelque ressentiment de sa part. Il a, toutefois, obéi à mes ordres jusqu’à ce jour, et je présume qu’il continuera de le faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 14:27

Hill prend le commandement des 1’458 soldats confédérés à Big Bethel et établit une position avancée à trois miles de distance, à Little Bethel, fortifiée par une série de retranchements. Magruder a bon espoir de vaincre l'ennemi s'il peut inciter les Nordistes à se battre, mais il veut aussi se donner le temps d'améliorer la ligne de défense Williamsburg, Yorktown et Warwick River.

Les hommes de Hill construisent des ouvrages défensifs en terre sur une petite colline qui domine la position des Confédérés de l’autre côté de la Brick Kiln Creek sur le flanc droit. Les ouvrages sont protégés par le ruisseau et un marais, et sont également renforcés par un Howitzer. Au nord de la Brick Kiln Creek, les troupes de Hill construisent des fortifications qui commandent le pont et encerclent la route pour défendre les flancs de la position. Trois pièces d'artillerie sont positionnées pour contrôler l'accès au pont. En dehors de la redoute principale, est placé un Howitzer à canon rayé, pour permettre aux Sudistes de garder un gué en aval.

Butler, qui a reçu des renforts supplémentaires, commence à sonder la campagne environnante pour contrecarrer l'activité des Confédérés. Le 4 Juin, des éléments du 5ème d’Infanterie de New York, les Zouaves d’Abram Duryea, avancent jusqu’au village de Fox Hill, puis retournent à Fort Monroe _ obligeant les Confédérés à brûler le pont de Howard sur la route de Hampton à York afin de protéger leur flanc gauche. Le 7 et de nouveau le 9, des unités Fédérales en reconnaissance sont accrochées par les Confédérés près de Newmarket Bridge.

Préoccupé par la présence croissante des Confédérés près de Hampton, et par les renforts Confédérés à Big Bethel menaçant les communications terrestres entre Camp Butler et Fort Monroe, Butler décide qu'il doit détruire l'avant-poste des Confédérés à Big Bethel. Il prévoit qu'une telle action pourrait même ouvrir la porte à une avancée sur Richmond. Le Major Theodore Winthrop, Secrétaire militaire de Butler, a élaboré un plan assez complexe pour envoyer des troupes de Camp Butler, de Camp Hamilton et de Fort Monroe qui doivent converger sur Big Bethel à l'aube du 10 Juin. Winthrop croit qu'une marche de nuit donnerait aux forces de l'Union un élément de surprise et assurerait la victoire.

Les soldats de l'Union ont mis des brassards blancs afin d'éviter toute confusion lorsque les unités se rejoindront près de Bethel, dans l'obscurité. Ils ont également reçu le mot de passe "Boston", à utiliser chaque fois que des troupes non reconnues s’approcheront les unes des autres au cours de la marche.

Le Brigadier Général Ebenezer W. Pierce commande les 4'400 soldats de l'opération. Les Zouaves de Duryea ouvrent la marche, partant de Camp Hamilton à minuit pour atteindre les positions Confédérées entre Little et Big Bethel. Le Capitaine Judson Kilpatrick commande deux compagnies de Zouaves en avant-garde. Le Colonel Duryea suit avec le reste de son régiment. Une heure plus tard, le Colonel Frank Townsend du 3ème d’Infanterie des Volontaires de New York traversent la rivière Hampton dans des chalands avec deux Howitzers, puis marchent sur Little Bethel.

Pendant ce temps, le Lieutenant-colonel Peter T. Washburn a organisé un groupe de Volontaires du 1er d’Infanterie du Vermont et du 4ème Massachusetts. Les troupes de Washburn sont censées commencer leur marche à partir de Camp Butler sur Newport News Point, suivi par le 7ème d’Infanterie de New York du Colonel John E. Bendix. Le plan exige que Bendix et Townsend se rejoignent près de Little Bethel, puis qu’ils avancent sur la position Confédérée, pendant que Washburn ferait une démonstration de force devant Little Bethel.

Kilpatrick et ses Zouaves de l’avant-garde arrivent à Little Bethel, à l'aube du 10 et capturent trois soldats Confédérés du piquet de garde. Ils sont prêts à poursuivre leur avancée lorsque les plans fédéraux sont éventés en raison d'un accident tragique. Alors que le 3ème New York approche du 7ème New York dans l'obscurité, les hommes de Bendix, alertés par le bruit des chevaux et incapables de distinguer le brassard blanc des troupes venant en sens inverse, tirent dans les rangs du 3ème NY avant que les troupes de Townsend ne puissent s'identifier, résultant en 18 morts, c’est le premier incident de tir ami de la Guerre.

Les Confédérés sont également en mouvement dans l'obscurité. Le 1er de Caroline du Nord marche vers Little Bethel pour intercepter toute force de l'Union voulant traverser Newmarket Creek (branche sud-ouest de la Back River). Puis, à 3 heures du matin, une habitante locale, Hannah Tunnel, alerte Magruder sur les mouvements fédéraux. L'incident de tir ami est confirmé par ce qu'elle a dit à Magruder et à Hill, et Magruder prudemment décide de se rabattre sur Big Bethel et de prendre position derrière les ouvrages défensifs en terre.

Pierce, quant à lui, apprend de la part d'un noir libre que les Sudistes ont 4’000 soldats à Big Bethel. Le Capitaine Kilpatrick et le Lieutenant-colonel Gouverneur K. Warren du 5ème New York ont tous les deux repéré la position Confédérée. Bien que Kilpatrick confirme les rapports selon lesquels les Confédérés ont plus de 4’000 hommes à Big Bethel, Warren n'est pas d'accord. Il pense que l’aile gauche confédérée peut être tournée, soulignant que la batterie avancée sur le côté sud de la Brick Kiln Creek est l'une des «éminences stratégiques» et doit être capturée. Pierce ordonne de commencer l'attaque bien qu’il ait perdu l'élément de surprise. Tandis que les troupes de l'Union marche vers Big Bethel, Pierce ordonne de brûler Little Bethel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 14:38

Hill a déployé ses forces pour résister à l'attaque attendue. Les hommes du 15ème de Virginie, ainsi qu'un Howitzer, occupent la redoute du côté sud de Brick Kiln Creek. Des « Sharpshooters » du 1er de Caroline du Nord sont postés le long de la lisière de la forêt le long de la route de Hampton à York. Sur le côté nord de Brick Kiln Creek, le « Richmond Howitzers » est placé dans la grande redoute, gardant le pont avec trois pièces ; les compagnies du Major Montague et des éléments du 1er de Caroline du Nord tiennent les flancs et l'arrière de la redoute..

Les obus Confédérés pleuvent sur les troupes Yankees quand ces derniers quittent la couverture de certains bois et chargent à travers un champ ouvert vers la redoute. Les trois pièces de la batterie du Lieutenant John Trout Greble ripostent, mais même si les obus sifflent à travers la redoute principale confédérée, aucun Sudiste n’est blessé.

Hill est en plein air, fumant tranquillement une pipe lors de l'échange d'artillerie d'une heure, disant à ses hommes, « Les garçons, vous avez déjà appris à esquiver ». Le vétéran de la Guerre du Mexique ajoute: «Je suis un vieux routier de ce genre de situation » - puis se penche lorsqu’un obus passe près de lui et menace du doigt les Fédéraux, en criant: «Vous m’avez manqué cette fois! »

Les tirs d'obus des Confédérés sont plus efficaces. Kilpatrick a noté que « le feu de l'ennemi à ce moment a commencé à s'abattre sur nous avec un grand effet. Mes hommes tombaient l'un après l'autre.» La Compagnie de Kilpatrick avance contre les tirailleurs sur la gauche confédérée. Cette avancée est stoppée par des tirs d'artillerie, et les Zouaves se replient derrière un verger.

Pierce essaie de maintenir la poussée fédérale, et attaque la redoute avancée confédérée avec les 5ème New York et 7ème New York tandis que le 3ème New York tente d’envelopper la droite confédérée. Le 15ème de Virginie abandonne sa position lorsqu'un fil d'amorçage se brise dans l'évent de son Howitzer. Le Colonel Duryea et son 5ème New York pressent les Confédérés, mais le 15ème de Virginie bloque une manœuvre des Zouaves voulant traverser un ancien gué en aval.

L’assaut critique du 3ème New York du Colonel Townsend sur la droite des Confédérés échoue quand il remarque des baïonnettes reflétant dans le soleil à travers les bois. Pensant que ses troupes sont sur le point d'être flanquées par une force confédérée, Townsend ordonne un repli. Cela laisse les Zouaves isolés dans la redoute confédérée. Sous la pression d’une contre-attaque par des éléments du 15ème de Virginie, des Wythe Rifles et du 1er de Caroline du Nord, ils se retirent.

Plusieurs New-Yorkais se réfugient dans un atelier de forgeron et commencent à tirer sur les ouvrages défensifs confédérés. Lorsque D H Hill veut mettre le feu à l’atelier, cinq volontaires se précipitent vers le bâtiment avec des haches et du matériel incendiaire, mais le tir mortel des soldats de l’Union les arrêtent définitivement.

Le Major Winthrop ne veut pas voir son plan échouer. Il organise une autre attaque contre la gauche confédérée à l'aide de ses troupes du Vermont et du Massachusetts. Winthrop monte sur un rondin de bois, brandissant son épée et criant: "Allez les gars, une charge et la journée est à nous!" Mais sa bravoure sera sa perte: il est immédiatement tué. La perte de Winthrop démoralise ses troupes, qui retraversent la Brick Kiln Creek. Cette retraite, a écrit Hill, "a décidé de l'action en notre faveur."

Le jeune Lieutenant Greble a également trouvé la mort sur le champ de bataille, tué alors qu'il commande ses pièces. Greble a la distinction peu enviable d'être le premier officier de l'Armée régulière et diplômé de West Point à être tué pendant le conflit.

Bientôt toutes les troupes de l'Union se replient en désordre. Les Fédéraux ne se sentiront en sécurité qu'après avoir retraversé le pont de Newmarket. Le Colonel Warren, le seul officier de l'Union à avoir gardé son sang-froid, est resté sur le champ de bataille pour recueillir les blessés et ramener le corps du Lieutenant Greble.

Big Bethel est un échec complet pour l'Union, tandis que le Colonel rebelle Hill a noté que ses hommes "semblaient y prendre plaisir autant que des garçons jouant au tir au lapin." Le Carolinien du Nord B M Hord se souvient: «un régiment arrivait, tirait une salve ou deux, la plupart du temps au-dessus de nos têtes et se repliait précipitamment Il semblait que leur objectif principal était d'obtenir une visée ou de tirer sur un Rebelle, puis de se replier aussi vite que possible."


Dernière édition par William Y W Ripley le Lun 13 Juin - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 14:43

Les Fédéraux ont perdu un total de 76 hommes: 18 tués, 53 blessés et 5 portés disparus. Butler est devenu un bouc émissaire pour l'ineptie de l'Union, a été blâmé pour avoir agi sans grande intelligence et d’être resté à Fort Monroe pendant le combat. Mais Pierce a reçu la plupart des critiques pour cette catastrophe pour l'Union.

Le New York Times a noté que Pierce "a perdu sa présence d'esprit" lors de l'engagement. Étiqueté comme incompétent, il a été renvoyé de l'Armée après son enrôlement de 90 jours. La presse du Nord a tenté de sauver un peu d'honneur de la défaite. Les troupes de l'Union ont été décrites comme courageuses, tandis elles ont "combattu à la fois des amis et des ennemis avec une résolution égale et ont retraité seulement après avoir épuisé leurs munitions, en face d'un ennemi puissant."

Winthrop et Greble ont été portés aux nues pour leur courage et leur sacrifice. Selon D H Hill, Winthrop a été le «seul ennemi qui a montré un semblant de courage ce jour-là." Pressé par Butler d’un "Soyez audacieux! Soyez audacieux! Mais pas trop quand même", il a presque gagné la journée. L’Atlantic Monthly a écrit plusieurs articles sur son action militaire à titre posthume ce qui a fait gagner à Winthrop une renommée encore plus grande.

Les Sudistes se sont réjouit de la victoire de Big Bethel, d'autant plus que les pertes confédérées n’étaient que d’1 seul tué, 7 blessés et 3 portés disparus. Le mort, le soldat Henry Lawson Wyatt de la Compagnie B, du 1er de Caroline du Nord, a été cité en martyr, car il a été tué d’une balle dans le front au cours d'une mission volontaire pour "brûler une maison entre les lignes de front." Il a été le premier fantassin confédéré à mourir au combat.

Magruder a reçu la plus grande partie de la gloire pour la victoire à Big Bethel. Jefferson Davis a déclaré que la bataille est «une victoire glorieuse », tandis que Robert E. Lee a eu le plaisir d'exprimer sa "satisfaction pour la bravoure des troupes sous vos ordres et l'approbation pour les dispositions prises par vous, ce qui a entraîné comme il se doit, la déroute de l'ennemi. " Magruder a été promu Brigadier Général exactement une semaine après la bataille.

La guerre a continué. Le Major Général George B. McClellan a mené une campagne contre Richmond en 1862 qui a conduit Robert E. Lee à quitter son emploi de bureaucrate dans le but de repousser son hôte Fédéral. La mauvaise conduite de Magruder au cours de cette campagne lui a valu son départ pour le Texas, et d’énormes listes de pertes bientôt ont repoussé les noms des Greble, Winthrop, Wyatt et Big Bethel loin dans la mémoire du public.
________________________________________
Article de John Quarstein, Directeur émérite du Virginia War Museum, et historien de la ville de Hampton, où il réside, en Virginie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 14:56

*






Dernière édition par William Y W Ripley le Ven 10 Juin - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
William Y W Ripley



Nombre de messages : 344
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest
Points : 410
Date d'inscription : 11/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 15:02



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://days-events.blogvie.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Ven 10 Juin - 15:07

Merci pour l'exposé, vraiment très intéressant study lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel   Aujourd'hui à 5:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 10 Juin 1861: Bataille de Big Bethel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercredi 20 juin 1347 : bataille de La Roche-Derrien
» Chasseurs à cheval du Württemberg en 1815
» Bataille de LIGNY (Belgique), 16 juin...
» Bataille de VITORIA (Navarre), 21 juin...
» Bataille des QUATRE-BRAS (Belgique), 16 juin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BOOKS ET AUTRES MEDIAS :: HISTOIRE-
Sauter vers: