Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une cartouchière comme rarement vu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Une cartouchière comme rarement vu   Jeu 14 Juin - 20:47

Des cartouches se composant d'un tube de papier enroulé autour de la base d'une balle et rempli de poudre ont été distribuées aux soldats confédérés en différents paquets. Chaque paquet a tenu dix cartouches de papier et douze chapeaux de percussion. Les paquets de cartouche ont été portés dans une boîte de cartouche conçue pour protéger les cartouches contre les éléments extérieurs.

La cartouchière confédérée de cartouche montrée est un modèle atypique, mais il était simple de faire et a atteint l'objectif. Les dimensions extérieures de la boîte sont de 9 x 3.25 x 3 pouces. Son corps est fait de bois, divisé par des cloisons de bidon en cinq compartiments, chacun conçu pour tenir un paquet de cartouche de dix pour un total de cinquante cartouches et de soixante chapeaux de percussion. C'aurait été tout à fait une charge lourde pour que les petites boucles de ceinture portent. L'armature en bois de la boîte est couverte par le tissu peint, tenu en place par les pointes faites main. L'aileron de bâche et les boucles de ceinture sont faits de cuir attaché par les pointes faites main. La fermeture final est absente, mais semble n'avoir été rien qu'autre qu'un bouton habituel. Une des boucles de ceinture manque également. Les lettres bien usées CSA sont marquées au pochoir sur l'avant de la boîte en peinture blanche. Je doute toujours de l'authenticité des inscriptions CSA, mais le propriétaire ayant soigneusement examiné à la loupe le marquage, n'a aucun doute qu'il est complètement original et authentique. La boîte a une étiquette pas aussi vieille qui est donnée pour être une copie de l'étiquette originale qui dit : « trouvé sur le Champ de bataille de Chancellorsville, boîte confédérée de cartouche, VA., par un membre de la Co. E - 9ème Régiment PA. De Réserves - Mise dans la collection en 1909 (mars) puisque l'étiquette est une copie que je ne peux pas être 100% sûr que l'information est correcte, mais l'auteur prétend qu'il n'a aucune raison de douter d'elle puisque la boîte est certainement originale et correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Jeu 14 Juin - 20:50

vUE DE FACE



VUE INTERIEUR



VUE ARRIERE



VUE DE PROFIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Jeu 14 Juin - 20:53



VUE DE DESSOUS



ET UNE DERNIERE VUE



Il apparaît clairement que le tissu est traiter oil cloth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Ven 15 Juin - 5:41

Les clous me semblent un peu trop réguliers pour du forgé, mais c'est pas évident de voir sans tenir la cartouchière flower
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Ven 15 Juin - 11:34

C'est à voir, c'est dufficile sans gros plan de porter un jugement, et je pense qu'ils y en a qui ne sont pas d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Ven 15 Juin - 11:45

Ben, oui, c'est difficile de juger.
Il est aussi possible que ce soit un faux. Le CSA au pochoir me semble limite.
Il est possible qu'il s'agisse d'une cartouchière civile et que pour vendre plus cher: " Hop! Un CSA peint."
Les justifications apportées par le vendeur me semblent sommaires: "mais l'auteur prétend qu'il n'a aucune raison de douter d'elle puisque la boîte est certainement originale et correcte.".
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Ven 15 Juin - 12:11

Là je te suis partiellement:

mais je rajoute:

1) Il s'agit d'un texte de mise en vente, qui est garanti par l'expert. Je pense que derrière l'expert doit quand même ne pas raconter n'importe quoi sans pouvoir l'argumenter. C'est un antiquaire qui vend celà, et il y a des obligations pour leur profession qui en cas de non respect peut le coûter cher. Dommage que l'article ne soit pas développer là dessus

2) CSA, pour moi c'est postérieur, je le sens pas, mais je me trompe peut être. D'après ce que je comprends quand même, c'est qu'il n'y a pas de différence notoire entre le taux d'usure et de vieillissement entre le cuir, et la peinture utilisée. Ce qui sous entendrait quand même qu'elle a été aposée à l'époque.

3) A mon avis cartouchière civile pourquoi pas, mais j'ai une question à la quelle je n'ai pas de réponse:
- il ne s'agit pas de peinture à priori mais de oil cloth. Est ce qu'un civil pouvait disposer comme celà de ce genre de tissu chez un marchand à l'époque, ou s'agissait il de matériaux plutôt fourni par l'habillement:
Peut être as tu une réponse la dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Blum



Nombre de messages : 101
Localisation : Grasse (06)
Points : -14
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Ven 15 Juin - 12:20

Citation :
il ne s'agit pas de peinture à priori mais de oil cloth. Est ce qu'un civil pouvait disposer comme celà de ce genre de tissu chez un marchand à l'époque

Oui, le oil cloth était largement utilisé par les civils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Lun 9 Juil - 12:34

Admin a écrit:
Là je te suis partiellement:

mais je rajoute:

1) Il s'agit d'un texte de mise en vente, qui est garanti par l'expert. Je pense que derrière l'expert doit quand même ne pas raconter n'importe quoi sans pouvoir l'argumenter. C'est un antiquaire qui vend celà, et il y a des obligations pour leur profession qui en cas de non respect peut le coûter cher. Dommage que l'article ne soit pas développer là dessus

2) CSA, pour moi c'est postérieur, je le sens pas, mais je me trompe peut être. D'après ce que je comprends quand même, c'est qu'il n'y a pas de différence notoire entre le taux d'usure et de vieillissement entre le cuir, et la peinture utilisée. Ce qui sous entendrait quand même qu'elle a été aposée à l'époque.

3) A mon avis cartouchière civile pourquoi pas, mais j'ai une question à la quelle je n'ai pas de réponse:
- il ne s'agit pas de peinture à priori mais de oil cloth. Est ce qu'un civil pouvait disposer comme celà de ce genre de tissu chez un marchand à l'époque, ou s'agissait il de matériaux plutôt fourni par l'habillement:
Peut être as tu une réponse la dessus
Sur le 1, j'ai trainé avec des broques, des bouquinistes et des antiquaires, le but c'est de vendre cher des vieilleries à des gars qui te font vivre.
Au niveau des experts ils nous disent que le nuage radioactif s'arrête à la frontière, que les OGM ,le nucléaire, l'amiante, le plomb, les hormones de synthèse, les édulcorants,.... sont sans danger, crois les, j'ai des preuves qu'ils mentent.
Pour les risques pris, aucun.
2 Je te fais les mêmes patines en rien de temps au papier verre fin. Pour les peintures, j'utilise des recettes anciennes pour repeindre la maison ( sans litharge de Pb).
3 Le oilcloth c'est du tissus peint. On dit oil cloth car la peinture au XIXème était à l'huile, souvent de lin.
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Lun 9 Juil - 12:42

Citation :
Sur le 1, j'ai trainé avec des broques, des bouquinistes et des antiquaires, le but c'est de vendre cher des vieilleries à des gars qui te font vivre.
Au niveau des experts ils nous disent que le nuage radioactif s'arrête à la frontière, que les OGM ,le nucléaire, l'amiante, le plomb, les hormones de synthèse, les édulcorants,.... sont sans danger, crois les, j'ai des preuves qu'ils mentent.

Oui, enfin là je mets un bémol, on ne peut pas vendre par n'importe quel prix et n'importe comment un bien antiquaire, et les certificats engagent civilement le vendeur, sachant que le rapport d'expertise ne peut se faire qu'à dire d'expert, et qu'il y a là certicication qui engage d'une façon conséquente l'expert, et qu'il n'est pas nommé n'importe comment à ce titre

Maintenant pour le vieillissement artificiel, tu peux mais à quel prix, et je te garantie qu'on voit la différence, même s'il faut utiliser la loupe.
Je me suis farçi un antiquaire comme celà, et ce n'est pas moi qui est resté mal à l'aise!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Lun 9 Juil - 17:03

Il ya plein de sites US sur les fausses pièces de fouilles
http://www.savage-station.com/page20.html
http://www.civilwaroutpost.com/Fakes.htm
http://cgi.ebay.com/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=170068358658&indexURL=0&photoDisplayType=2#ebayphotohosting
Là c'est un dagué de Lincoln à 50 000 $, pour info, un inconnu fera 150 à 300$ mais c'était un faux et la description de l'expert est très pointue pourtant . Ils en parlent là à others fakes http://www.savage-station.com/
lol!
Je continue à penser que les "experts" n'engagent que ceux qui les croient lol!
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Dim 16 Sep - 15:19

Pour aller plus loin dans la démarche, j'ai fabriqué la copie de ce modèle, en gardant les proportions, et voilà ce que je peux rajouter suite à différentes démarches:

- je reste sur ma positition sur le marquage blanc, seul un prélèvement peinture pourrait nous donner une datation exacte, mais je doute de son authenticité.

- les passants, enfin celui qui reste, est un rajout:

a) le ceinturon, et encore moins la sling peuvent passer derrière
b) Il n'y a pas de déformation du cuir
c) les clous de tapissier ont été largement utilisés pour des fabrications locales
d)Il ne s'agit pas d'un travail de sellier, de bourrellier, ou de coordonnier
e)La cohérence de la pièce s'attache quand même à lui donner un air miliataire, avec une cohérence et unicité de la teinte noire, disposée cohéremment par rapport à l'apparence d'un modèle règlementaire Burnside
f) la compartementisation est des plus fonctionnelle pour les cartouches.

- Le reste est bien construit, la fibre du bois bien orientée par rapport au cloutage, le tout consolider par le tissu collé, qui assure un bloc compact et solide

- il y a du travail pour construire cette pièce, même si la conception est simple, on passe beaucoup de temps à ajuster les morceaux, coller les bois et le tissu, le peintre, ajuster les cuirs
La plus grande difficulté consistant à ne pas exploser le bois en cloutant le oil cloth ou le cuir

- La pièce me semble assez complexe pour un travail de série, à fort rendement et on passe d'après moi 1.5 à deux fois plus de temps qu'une pièce tout cuir, dont les morceaux sont prédécoupés en presse, pour la fabrication de longue série.

- si on suit la logique et si les propos de Blum sont exacts, ce que je crois, cette pièce n'a pas du être fabriquée en grande série

Mais ce n'est qu'un avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Dim 16 Sep - 16:32

voilà le résultat:







Les clous ne sont pas en fer forgés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Dim 16 Sep - 16:43

Y en avait quand mème qui devaient se faire ch... dans cette période aussi, dire qu'il n'y avait qu'à se baisser pour ramasser celui d'un pote ou d'un ennemi mort... pig
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une cartouchière comme rarement vu   Aujourd'hui à 19:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Une cartouchière comme rarement vu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» questce que cela implique vivre comme un laïc consacré ?
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »
» Tu aimeras ton prochain comme toi-même...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SECTIONS RECONSTITUTION :: 14Th VIRGINIA CAVALRY , Co. H Rockbridge Dragoons-
Sauter vers: