Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reconnaissance des boutons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 16:02

On peut dire en regardant un bouton de quel matériau il est, mais il y a des moments où le regarder n'est pas suffisant. Nous pouvons toucher un bouton verre avec notre visage ou la langue et dire de quel matériel il s’agit avec la fraîcheur qui s’en dégage. Nous pouvons mordiller un bouton et en fonction du son aigu ou plus ou moins mat, se rendre compte du matériau utilisé. Certaines personnes peuvent frotter un bouton dans leurs mains et produire assez de chaleur pour dire avecx l’odeur qui s’en dégage, d'identifier le type de bouton.
Mais, Il y a des moments où aucune de ces épreuves ne donnent quelqu’indications.

Dans ces cas, on peut effectuer un essai à chaud avec une aiguille et compter sur le sens de l'odorat. Pour l'essai à chaud, on utilisera une aiguille chauffée grâce à la flamme d'une chandelle et une broche qui a un plus grand plastique sur la tête que vous pouvez prendre entre les doigts. On pourrait aussi tenir l'aiguille avec une pince ou à l'utilisation d'un morceau de liège sur la tête de l'aiguille à retenir. (Si vous utilisez une tige en métal avec une tête apte à vous brûler les doigts.) Tenez l'aiguille et chauffer là su niveau du point de la bougie ou la flamme est bleue, jusqu'à ce que la pointe de l'aiguille soir rouge.

Maintenez le bouton à proximité de votre nez et de l'odorat. Veuillez vous reporter à l'article ci-dessous pour les odeurs qui pourraient être produite afin de déterminer quel pourrait être le matériau. Il existe d'autres méthodes qui ont été suggérées pour divers types de boutons. Je vais tenter de décrire quelques-unes de ces autres méthodes aussi. Les moyens qui seront utiles pour identifier les composants des boutons sont : une très bonne source de lumière naturelle, un aimant, et une loupe.

Black Glass

On ne peut pas utiliser le test de l'aiguille à chaud sur verre

Tenir à la langue ou la joue, le verre se sent plus froid que les boutons d'autres matériaux.
Appuyez sur le bouton sur vos dents et vous obtiendrez un bruit sec et claquant, vous trouverez aussi souvent un moule de marque sur le dos.
Ne seront pas attirés par un aimant.

L’os
Aucune odeur à la chaleur, l’aiguille pénètre très difficilement.

Utilisez une loupe pour voir les fibres, fait de minuscules vaisseaux sanguins de l'os.
Grain lignes aller dans la même direction, les couleurs peuvent être blanche à crème écru soutenu, plus le matériel est vieux, voir tendance brune.
Avec un couteau, on peut détacher une très fine poudre. Peut être teint.
Grossier ou poreuse l’os peut se détecter ainsi.
Ne peut pas être suffisamment ramolli à la moisissure.


Porcelaine Chine

On ne peut pas utiliser le test de l'aiguille à chaud sur porcelaine. Le verso peut avoir une surface plus granulaire comme si posé sur une surface sablonneuse

Il ont rès peu de tiges métalliques pour les attacher, à l'exception de la tige et la broche gatier. Il se fracasse très facilement quant on les balances sur un carrelage

Boutons de Composition

Avec l'aiguille test chaud, et effet d’odeur de la combustion de la laque ou de cire, car le composant utilisé est en fin de compte une sorte de colle qui sert à tenir le tout ensemble.



Verre

On ne peut pas utiliser le test de l'aiguille à chaud sur le verre. Maintenez le bouton sur la langue ou des joues et le verre se sentent plus froid que d'autres matériaux boutons, mais plus chaud que de nombreuses pierres précieuses.
Plus lourd que les plastiques.
Appuyez sur les dents et vous aurez un son sec et claquant.
Souvent, fabriquer avec un moule, la marque peut être apposé sur le dos ou tranchants.
Une goutte d'eau sur le bouton fuit mais ne s’étale pas du fait de la tension de surface.

Gutta Percha

Ressemblera beaucoup au caoutchouc.
Ne donnera pas de l'odeur de soufre que le caoutchouc fait.
Est plus dur que le caoutchouc.

Hard Rubber

Au brûlage, le caoutchouc dégage une odeur de soufre avec la chaleur, l’aiguille s’enfoncera alors en dégageant une fumée.
Dans la plupart des cas "Goodyear" sera apposée sur le dos, ou auront les initiales de l'une des sociétés du caoutchouc.
Tenir à une forte lumière, ne voit pas la lumière à travers les bord.

La corne

le brûlage dégage une odeur de cheveux ou viande brûlée, avec une aiguille chaude.

La corne peut avoir un marque sur le dos. La reprise marque est une marque faite par un objet de type aiguille qui a été utilisée pour aider à supprimer ou sélectionner le bouton du moule

Peut avoir l’aspect un cireux ou graisseux et sentir.

S'il ya des modèles naturels, ils seront irrégulières.
Sera léger.
Tenez le corp naturel à une forte lumière, on peut alors habituellement voir la lumière à travers les bords.

Ivoire

Aucune odeur lors de l’application d’une aiguille brûlante. Difficile à pénétrer. Peuvent laisser un résidu brun brûlé dans la région immédiate.

Grain très fin, presque comme des dents.
Couleur peut être blanc à la crème soutenu.
Prend une patine très brillante, généralement très fin travail.
Avec un couteau, on ne peut pas détacher une poudre fine, ce qui est le cas sur les os.
Très vieux ivoire boutons peuvent avoir besoin d'une aiguille courbe pour être cousus.
Peut être pas suffisamment ramolli à la moisissure.
Des fissures peuvent être causées par la chaleur et l'humidité.
Si placé dans l'eau, il va flotter ou couler très lentement.

Plomb

Contient plomb et laissera une trace de crayon comme marque sur un papier.
Se plie assez facilement et à une teinte grise mat

Ecaille de poissons ou nacre

le brûlage dégage une odeur de cheveux ou de mer, avec le chaud de l’aiguille.

Naturel la surface n’est pas toujours régulière
Pas de marque de moule

Bois

Aucun test de l'aiguille à chaud

Peut généralement voir les grains de bois, à ne pas confondre avec les lignes de grains dans les os.
Certains ont suggéré que, plutôt que d'utiliser le test de l'aiguille à chaud il est possible de produire la même odeur le bouton par immersion dans l'eau très chaude. Ce n'est pas recommandée. Il y a quelques boutons qui seront détruits par immersion dans l'eau chaude.

Plastic

Comment reconnaître les copies et contrefaçons en plastiques

Les plastics sont généralement fondu ou pressé à l’aide de deux moules. On constatera à la jointure de ces moules qui se retrouve sur le boutons une ligne en relief

Le plastic brûle avec une odeur très reconnaissable, et fond rapidement, voir s’enflamme.
Au touché lingual, le matériau est plus chaux et le mordillement donne lieu à un son beaucoup plus mat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
jack



Nombre de messages : 730
Localisation : Sud ( Nice)
Points : 13
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 16:13

Avis aux cavaliers du 14th, si votre captain vient vous lécher les boutons c'est uniquement dans le souci de l'authenticité de votre équipement...lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 16:16

tant que tu ne les places pas au niveau de la braguette pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 17:41

Tu as différents plastiques cher admin, tous ne sentent pas.

Les boutons en écaille de poisson Suspect c'est soit des très petits boutons, soit des très gros poissons soit des boutons en écaille de tortue .
Le nacre ne brule qu'à haute température, c'est plus dense que les coquilles d'huitres.

Il me semble que les boutons en verre noir sont plutot post CW

Qu'appelles tu les boutons de composition?

Je n'ai jamais vu de boutons en ivoire en XIXème, sur quoi en as tu trouvé?
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 17:55

Merci pour tes remarques judicieuses

Les boutons de recomposition sont de boutons faîtes à base de cartons bouilli pressé et balancé dans la colle

La notion d'écaille de poisson vise le nacre, et est la traduction litérale de l'article des lazyjacks d'où est tiré bon nombre de substance

Pour les plastics, j'aurais du rajouter les imitations d'os
Effectivement les backélite et autres présentent des variantes au niveau des réactions qui varient avec la dureté, tout à fait d'accord avec toi

Pour la nacre je suis aussi d'accord avec toi pas de souci

Par contre les verres noirs existeent déjà en civil war, les blancs étant plus courant. Ils seront plus à la mode effectivement fin 1890.

Pour l'ivoire, perso je n'en est jamais trouvé.
C'est encore une fois nos incontournable lazyjacks qui en font allusion.
Maintenant logiquement, l'ivoire et sa mode étant venus avec les éléphants, en priorité, même si pas que çà,
je pense que la logique de la colonisation est de rigueur pour ce genre de provenance, tant anglaise que française

S'il y a lieu de croire à leur existence ce sera surement sur des vêtements de qualité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 18:00

En ce qui concerne l'ivoire végétal:

Un jour de 1865, un vapeur quitte le port d'Esmeraldas, en Equateur à destination de Hambourg. Presque vide, il accepte de prendre à bord une cargaison de tagua dont la région est connue pour produire une variété d'excellente qualité. Les Allemands découvrent avec intérêt l'ivoire végétal et se mettent à en fabriquer des boutons et de petits objets d'ornement. Un courant commercial est né.

ceux ci sont de toute façon post civil war
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 18:07


un bouton plus ancien que la guerre civile





et deux à priori de l'époque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Jeu 25 Oct - 18:43

As tu plus de précisions, les A et C ressemble à de l'ivoire
Revenir en haut Aller en bas
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Ven 26 Oct - 19:01

Il semblerait que les US importaient très peu de boutons avant la CW et que la demande à crut avec la guerre faisant importer en masse les boutons d'angleterre et d'europe.
il y avait une industrie du bouton US sur le Mississipi ( nacre) mais je sais pas si c'est avant ou après la CW.
Sais tu si les boutons en paille pressée étaient utilisés aux US?
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Ven 26 Oct - 21:34

Citation :
As tu plus de précisions, les A et C ressemble à de l'ivoire

Il provienne d'une collection d'un particulier. Les deux boutons ont été trouvés dans une malle d'officier du sud. Le probléme, si la malle ne contenait que des effets de la guerre de secession, sa datation était postérieure, et les boutons étaient détachés de tout support............

C'est de l'ivoire, mais s'agit til de bouton d'époque qui nous intéresse........LA CALLIGRAPHIE s'en rapproche

En tous cas vu la consistance et le travail réalisé sur chaque bouton, je ne pense pas qu'ils ont été fabriqués pour un pauvre!

Citation :
Il semblerait que les US importaient très peu de boutons avant la CW


La documentation en ma possession est pauvre de renseignements.
Ce que je peux te confirmer, c'est qu'un certains nombres de reenacters passionnés comme toi et moi par ces recherches, vont effectivement dans le sens de ce que tu viens d'écrire.
Entre autre, à propos des boutons bois, ils m'ont assuré, d'après leurs recherches, dont je n'est pas les sources malheureusement, que les boutons étaient percés par deux trous chez eux, et que ce n'est qu'après 1862 qu'ils importérent des boutons d'Europe à quatre trous entre autre.

Ceci corrobore tout à fait tes impressions.

Citation :
il y avait une industrie du bouton US sur le Mississipi
( nacre)


J'ai fait poser la question aux fameux Lazy Jack, les fameux fondateurs du mess, ils sont catégoriques sur l'existence de boutons nacre. Mais sur quels bases fondent ils leurs affirmations, impossible de leur tirer les vers du nez!

Dans le cadre de mes recherches, un copain m'a dit qu'il existait un musée du bouton nacre, et j'essaie dans un premier temps de trouver son adresse pour t'en dire un peu plus.

C'est le flou, sur ces histoires de boutons, et pour avoir les sources ce n'est pas facile. Les tendances les impressions générales et communes me permettent d'orienter mes recherches, mais certainement pas de poser des certitudes.

Pour le Mississipi, 'ai effectivement entendu parler de cette industrie, mais seulement vaguement.

Si j'ai du neuf, je n'hésiterais pas à te donner ce que j'arrive à trouver

voilà ce que je peux te dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Sam 27 Oct - 8:15

Sur les deux trous et quatres trous, on a du passer 4 ans à en discuter avec Blum sans certitude ni pour deux trous, ni pour quatre.
J'aurai tendence à dire les deux ont existé avec plus de quatre trous
. Les deux bouton en ivoire sont ils uniques, ont ils été portés en boutons ou en signe distinctif de socièté " secrette " après la guerre ( dans ce cas il n'y en a qu'un)..... Je pense, si, si ça arrive que'il vaut mieux éviter de les mettre en exemple sans en savoir plus car , si j'ai bien compris , ils peuvent datter de n'importe quand.
Sais tu de quand date le premier bouton?
J'aurais dit XVIIIème, mais dans ce cas pourquoi les citer en CW.
Dans les états producteurs de boutons, il y avait le Massachusset, le connecticut et la pensylvania, c'est de mémoire et donc à affiner.
Revenir en haut Aller en bas
Censeur
Administrateurs
Administrateurs


Nombre de messages : 3908
Age : 58
Localisation : LYON
Points : 3103
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Sam 27 Oct - 16:14

J
Citation :
'aurai tendence à dire les deux ont existé avec plus de quatre trous

Ecoutes, pour les bois, le brevet déposé par le français en 1854, est international.
Les quatres trous avant oui mais à priori pas sur les boutons bois, car impossible de déposer un brevet: car si tu as un brevet de déposé, je pense que tu peux te poser des questions sur l'existence préalable de "bouton en bois à quatre trous"
Le brevet est déposé au titre d'une invention, on est bien d'accord?

Citation :
Les deux bouton en ivoire sont ils uniques
Citation :
je n'ai jamais vu de bouton en ivoir au XIXiém

Je te répond à tes deux affirmations
- les boutons en ivoire existaient largement au XVIII iém, comme le 1er bouton et fin XIXièm, pourquoi évincer le fait qu'ils existaient en 1860????
c'est pas cohérent me semble t'il?

En France l'ivoire est un matériau noble et recherché sous l'empire, le premier comme le second, il suffit de chercher les pièces Napoléon III chez les antiquaires, de la petite statuette au coupe papier. Pour celà je te conseil de lire la gazette de l'Hotel Drouot.

Je n'ai jamais dit que tu en trouvais à tous les coins de rue.

Citation :
arrive que'il vaut mieux éviter de les mettre en exemple sans en savoir plus car

c'est aussi fallacieux de dire qu'ils ne sont pas d'époque et de les écarter, d'autant justement qu'ils en donnent l'aspect.

En plus je ne m'en sert comme exemple que pour justifier qu'on peut se poser des questions sur tes affirmations. C'est dans ce sens qu'il faut prendre ma démarche.

Laisses moi le temps de chercher, je suis comme toi je n'ai pas la science infuse, mais je reste sceptique quant à l'inéxistence dans les classes aisées d'une possibilité de trouver sur des vêtements civils de l'ivoire, d'autant qu'on en trouve au XVII et XXiém siècle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://14-virginia-cavalry.myrealboard.com
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Dim 28 Oct - 11:24

Sur les brevets, ils protégeaient ton invention dans le pays de dépot France pour la France, US pour les US.... mais un brevet US ne protègeaient pas en france.

Sur les boutons ivoire existaient au XVIIIème oui, pas forcement au XIXème.
Les chaussures étaient toutes à boucle au XVIIIème aucunes au XIXème
C'est pour moi très cohérant, un autre exemple les locos étaient à vapeur en 1900 donc elles le sont encore.
Un peu de serieux tout de même

" il suffit de chercher les pièces Napoléon III chez les antiquaires, de la petite statuette au coupe papier", tu avais les carnets de reservaion de bal, certains outils de couture, les touches de piano, les boules de billard, mais je croyais qu'on parlait boutons, je vais m'y perdre, j'ai qu'un neurone lol!

Sur les boutons en ivoire, ils auraient été trouvés sur un uniforme sudiste avec tous les autres, j'en aurait déduit, cet uniforme porte de boutons en ivoire, il n'y a aucune raison de seulement dire qu'il s'agit de boutons, il peut aussi s'agir de signes de socièté secretes, de gadget sexuels ( sex toys), de pions pour un jeu ....

quand je fais de la recherche, j'essaie de partir des généralités, c'est plus facile. Sur ces boutons, on tombera au mieux sur une exception.
Si seulement on avait une date, on ne sait même pas si ce sont des boutons
Au XVII ème il me semble que c'est encore le lacet qui domine et au XXème, je n'en ai pas trop vu. Sur le bouton ivoire de defenses d'élephant, ils étaient rares et chers utilisés au XVIIIème en Europe sous forme de fine lamelles peintes à la main puis encadrés sous verre à la manière de miniatures.

Des boutons gravés étaient fabriqués au XIXème en Chine, Japon et Italie, certains étaient incrustés de pierres semi précieuses.
Des copies ont été faite plus tard pour les touristes.
Les esquimaus d'Alaska ont fabriqué des boutons gravés en ivoire en souvenir pour les touristes.
Voilà tout ce que j'ai trouvé sur les boutons en ivoire.

Pour moi, à moins que tu n'apportes du nouveau, il n'y a pas eu en ACW d'utilisation autre qu'exceptionnelle de boutons en ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
chancrem
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Dim 28 Oct - 11:35

Sur un autre topic, j'ai parlé des boutons en nacre d'origine américaine au niveau des rives du Midssissippi, c'est après la CW ( 1889) donc on peut oublier.

"In 1889, the German button maker Johann Böpple pioneered the use of freshwater mussel shells in America"
http://www.fws.gov/midwest/mussel/harvest.html
Il y a des boutons à 2 et 4 trous, aucuns à un trou ni à trois, avec une large majorité à deux, mais c'est post CW, donc non utilisable.
http://www.fws.gov/midwest/mussel/images/button_display.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance des boutons   Aujourd'hui à 15:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance des boutons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutons de moustiques
» boutons de moustiques
» [BOUTONS] LESPERUT
» contre les boutons de fièvre
» Boutons a L'aigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MATERIELS ET EFFETS :: EQUIPEMENT ET SELLERIE-
Sauter vers: