Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A Southener in the Union Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corporal Isaac Gause.



Nombre de messages : 206
Age : 46
Localisation : Ouistreham Normandie
Points : 250
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: A Southener in the Union Army   Sam 4 Avr - 21:54

It has been just over a year since I enlisted in the First Michigan Detroit Light Guard. The call had gone out for volunteers in mid April of 1861 right after the surrender of Fort Sumter. The shame of our defeat at the Battle of Bull Run was still fresh in the Regiments memory. We had enlisted, as a three months Regiment since everyone had thought that the War would be over quickly. It had been said that one Senator even stated that all the blood that would be spilled during the War could be wiped up with his handkerchief. The Battle of Bull Run had certainly ended thoughts as foolish as that. As a Southerner in the Union Army I knew how stubborn my fellow Southerners could be.

Many of the men still distrusted me, even though my wife was a Northerner and the Captain had recently promoted me to the rank of Sergeant. My wife and I had met in the winter of “58” while I was attending the Normal College in Ypsilanti, Michigan. It had been at a small country store where I had gone to purchase some new clothes, and she was the clerk who assisted me. We both felt an immediate attraction to each other. I would tease her that the reason she liked me was because the Northern boys just didn't have the same code of chivalry that us Southern boys had. We courted for the rest of fifty-eight and in May of fifty-nine I asked her father for her hand in marriage. He hesitated at first, believing that I would take his only daughter back to the South to live. I explained that if living in the North was all it took to get his approval then that was what I would do. He then gave his consent, and accepted me into the family with open arms.

When the War broke out he again became concerned about my returning to the South, but my mind was already made up. I would not only remain in Michigan, but would enlist in the First Michigan Infantry. My wife's family could not understand why I had made this decision. One night over dinner I explained to them the reasons for my decision, and why I felt so strong about them. It was all very clear to me, the Southern States where fighting for what they called "States Rights", which simply means that the laws of each individual State would be more important than the laws of the Federal Government. They also believed that individual States had the right to leave, or as they called it "secede" from the Federal Government whenever they chose to. To me any country formed under this notion was bound to fail. Even if the South would win the war, they would have won under this notion of "States Rights", which also meant that if in the future any of the newly formed Confederate States decided to leave the Confederacy, they could do so. This could result in each state deciding to form themselves as an individual country. This idea just didn't make sense to me and I was determined to do what I could to help preserve the Union.

My decision has cost me more than I had ever thought it would, since my family in Virginia has disowned me and told me never to return to their house again. No matter how this War ends I hope in time that I may be reunited with my family. It is sometimes very sad for me to look over the Battlefield and realize that on the other side, now as my enemy, could be one of my boyhood friends, brothers, brother in laws, or even my own father. Some of my fellow comrades have teased me saying that I am more of a rebel than the rebels. Although many of my friends here in the regiment try to cheer me up they have no idea of what this has cost me.

This war will continue and thousands of young innocent lives will be lost. The reason is because of politicians who sit in large mansions and put their own desires ahead of everyone else, and think war is so glorious. These men have never been in the ranks, never even seen a battle, or most of all never held a dying friend in their arms. When this War is over it is those men who need to be taken to each soldiers grave, and then go to each dead soldiers family to tell them why they died.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: A Southener in the Union Army   Dim 5 Avr - 7:16

bonjour cater !

celà et possible la traduction pour les personnes de se forum qui ne parle pas l'anglais comme toi Razz , merci beaucoup.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corporal Isaac Gause.



Nombre de messages : 206
Age : 46
Localisation : Ouistreham Normandie
Points : 250
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: A Southener in the Union Army   Dim 5 Avr - 9:11

Il y'a un peu plus d'un an que je me suis enrôlé dans le Première Detroit Michigan Light Guard. L'appel a été lancé pour les volontaires à la mi-avril 1861, juste après la reddition du fort Sumter. La honte de notre défaite à la bataille de Bull Run est encore frais dans la mémoires des régiments . Nous avions fait appel, en tant que régiment depuis trois mois tout le monde avait pensé que la guerre serait fini plus vite. Il a été dit que même un sénateur a déclaré que tout le sang qui serait déversé pendant la guerre pourrait être effacé avec son mouchoir. La bataille de Bull Run a certainement pris fin ,pensées stupide que cela. En tant que sudiste de l'armée de l'Union têtu je savais comment mes collègues du Sud pourrait être.

Beaucoup d'hommes se méfiait encore de moi, même si ma femme était une femme du Nord, et le capitaine ma récemment promu au grade de sergent. Ma femme et moi nous somme rencontré au cours de l'hiver "58" alors que j'étais assistant à l'École Normale à Ypsilanti, au Michigan. C'etait dans un petit magasin où j'étais allé pour acheter de nouveaux vêtements, et elle était la secrétaire qui m'a aidé. Nous avons tous les deux ressenti une attraction immédiate les uns des autres. Je la taquine , que la raison,à etait qu' elle m'a aimé parce que les Garçons du Nord n'ont pas le même code de chevalerie que nous les garçons du Sud. Nous nous sommes courtisé pour le reste de mille huit cent cinquante-huit et en Mai de mille huit cent cinquante-neuf ans, j'ai demandé à son père sa main en mariage. Il a hésité au début, pensant que je prendrais sa seule fille , pour vivre dans le Sud . Je lui ai expliqué que si la vie dans le Nord était tout ce qu'il a fallait faire pour obtenir son approbation alors que c'était ce que je ferais. Il a ensuite donné son consentement, et m'ont accepté dans la famille à bras ouverts.

Lorsque la guerre éclate de nouveau, il s'est préoccupé de mon retour vers le Sud, mais mon esprit avait déjà choisie . Je ne voudrais pas rester seulement dans le Michigan, mais m''engager dans l'Infanterie de le Première Michigan. La famille de mon épouse ne pouvait pas comprendre pourquoi j'avais pris cette décision. Une nuit au cours d'un dîner Je leur ai expliqué les raisons de ma décision, et ce que je resentais si fort pour eux. Il a été très clair pour moi, que les États du Sud combataient pour ce qu'ils ont appelé "les Etats des droits»,ce qui signifie tout simplement que les lois de chaque État serait plus important que les lois du gouvernement fédéral. Ils croyaient aussi que les États ont le droit de quitter, ou comme ils l'appelaient «sécession» du gouvernement fédéral, chaque fois qu'ils ont choisi de le faire . Pour moi, un pays formé en vertu de cette notion a été vouée à l'échec. Même si le Sud va gagner la guerre, ils ont gagné en vertu de cette notion de «droits des États», qui signifie aussi que si à l'avenir l'un des États confédérés nouvellement formé a décidé de quitter la Confédération, ils pourraient le faire. Cela pourrait aboutir à chaque Etat de décider de ce former eux-mêmes comme un pays. Cette idée n'a pas de sens pour moi et je suis déterminé à faire ce que je pouvais pour aider à préserver l'Union.

Ma décision m'a coûté plus de moi, que je ne l'avais jamais cru, car ma famille m'a désavoué en Virginie et m'a dit de ne jamais retourner dans leur maison de nouveau. Peu importe la façon dont cette guerre se termine, j''espère,que dans le temps que je puisse être réuni avec ma famille. Il est parfois très triste pour moi de regarder par-dessus le champ de bataille et réaliser que de l'autre côté, maintenant que mon ennemi, pourrait être l'un des amis de mon enfance, mes frères, mon beau frère , ou même mon propre père. Certains de mes camarades m'ont taquinés ,en me disant que je suis de plus en plus rebelle que les rebelles eux memes. Bien que beaucoup de mes amis ici dans le régiment essayer de me réjouir, ils n'ont aucune idée de ce que cela a coûté à moi.

Cette guerre va se poursuivre et que des milliers de jeunes vies innocentes seront perdues. La raison est parce que des hommes politiques qui siègent dans les grandes demeures et pensent à leurs propres désirs avant tout le monde, et qui pense que la guerre est si glorieux. Ces hommes n'ont jamais été dans les rangs, même jamais vu un combat, ou plus que tous jamais eu d'ami en train de mourir dans leurs bras. Quand cette guerre sera fini . ce sont ces hommes qui doivent être ammener sur les tombes de ces soldats , et ensuite aller à chaque familles des soldats morts pour leur dire pourquoi ils sont morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: A Southener in the Union Army   Jeu 9 Avr - 15:36

Merci pat pour eux ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Southener in the Union Army   Jeu 9 Avr - 19:20

Thanks, Cater, very interesting as usual, glad to see you're helping a hand for our research.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Southener in the Union Army   Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
A Southener in the Union Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le merle de la réunion et le merle de maurice
» Réunion d'Agoraphobes!!!
» Réunion de pré-rentrée pour les secondes ?
» le dodo de la réunion
» Le gourou Louis Vitry "de la sainte famille La réunion été 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SECTIONS RECONSTITUTION :: 14Th VIRGINIA CAVALRY , Co. H Rockbridge Dragoons-
Sauter vers: