Aller en hautAller en bas


Vous êtes le Visiteurs
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PALMITO RANCH.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: PALMITO RANCH.   Jeu 19 Nov - 21:14

salut Old belgium !
Question que peu tu me dire historiquement sur la campagne: Expédition de Brazos Santiago..Date 12/13 mai 1865.

Palmito ranch: autre nom palmito hill..Forces US 62e régiment Colored Infantry.et 50 hommes du 2è régiment du Texas...les Amérindiens, Afro-Africains, et les Latino-Américains était tous impliqués dans les combats contre le rebelles!!!!
pour temp, les combattants de l'union était certains que des tirs d'artillerie provenaient des force mexicaines Impériale sur l'autre côté de la rivière..... : scratch .... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Dim 22 Nov - 15:14

Palmito (ou Palmetto) Ranch, 11 au 13 mai 1865.

Les troupes confédérées dans le secteur du Rio Grande sont à ce moment réduites et très éparpillées.

Au soir du 11 mai 1865, les troupes fédérales - 62nd Colored Infantry (250 hommes) et une compagnie pas encore montée (50 hommes) du 2nd Texas Cavalry U.S , lieutenant-colonel Branson - venant du « Brazos Santiago Post » (Ile de Brazos) débarquent sur le continent et marchent vers Brownsville. Ils constituent l’avant-garde du groupe qui se trouve sous le commandement du colonel Theodore H. Barrett (3e Brigade 1ère Division 25e Corps).


L’avance des fédéraux de Branson le long des rives du Rio Grande est détectée au matin du 12 par la cavalerie confédérée (300 hommes bataillon Georges H. Giddings) sous les ordres du capitaine W.N. Robinson. Le camp confédéré de Palmito est pris et incendié mais les fédéraux doivent évacuer l’endroit sous la pression ennemie pour gagner le White’s Ranch. Les Confédérés occupent à nouveau le camp.

Un messager a entre-temps prévenu le colonel John S. Ford, connu sous le nom de RIP Ford (« Rest in Peace ») qui met son supérieur, le général Slaughter, au courant. Une force de riposte est mise en place et le lendemain à 11 h, elle se met en route avec 5 compagnies du 33d Texas Cavalry du Colonel Santos Benavides et les compagnies montées indépendantes des capitaines Wilson et Cocke ainsi qu’une batterie d’artillerie légère du capitaine Jones. D’après certaines sources, 3 canons avec des servants volontaires français, « prêtés » aux Texans par l’amiral français occupant Matomoros à ce moment, participèrent au combat.


Le 13 au matin, le colonel Barrett arrive sur les lieux avec le 34th Indiana Volunteer Infantry (Morton Rifles 200 hommes Lieutenant-colonel Morrison) et tente à regagner le terrain perdu la veille. Il s’en suit une série d’escarmouches jusqu’à dans l’après-midi à l’arrivée des renforts confédérés. Ceux-ci attaquent et font tonner le canon forçant les fédéraux à se replier dans la confusion sur Boca Chica à 8 heures du soir pour rembarquer durant la nuit laissant sur le terrain 25-30 hommes et 113 prisonniers.

Cité par un soldat texan : « Comme le soleil se couchait, la fusillade diminua d’intensité … C’est à ce moment qu’un obus, venant de la canonnière ISABELLA explosa entre leurs troupes et les nôtres, ce qui exaspéra un de nos garçons et le poussa à décharger son fusil Enfield dans leur direction. Suivit alors un long silence, le dernier coup de feu de la guerre venait d’être tiré. »

Les pertes des confédérées sont mineures et estimées à une quinzaine d’hommes mis hors combat. Ce n’est que le lendemain que les Texans apprennent de leurs prisonniers que la guerre était finie. Ils feront leur reddition le 2 juin 1865.

Il est plus certains que les autorités fédérales de Brazos Island étaient au courant de la fin de la guerre, si pas de l’effondrement de la Confédération. Alors, quelle a été la motivation de cette attaque inutile ?? Certains fédéraux dirent que le but de leur mission était d’obtenir la capitulation des forces du Texas ! Alors pourquoi débarquer la nuit sans envoyer des émissaires ?? Le colonel Barret voulait-il entrer dans l’histoire et gagner une étoile pour ce dernier engagement ??? Il n’y a jamais eu de confirmation des raisons de cet engagement mineur eu égard au déroulement et à la fin de la guerre, mais le résultat fut qu’il y eut des morts inutiles.

Quant à l’intervention de la cavalerie impériale mexicaine qui se trouve dans les rapports officiels des fédéraux, cela n’a pas été prouvé. De plus Barrett a prétendu qu’il avait toujours eu l’initiative du combat et qu’il s’était replié en bon ordre ! Est-ce le bon ordre d’avoir perdu 115 hommes sur 500 ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Dim 22 Nov - 15:48

INFORMATION COMPLEMENTAIRE:

D'après une autre source:

Le général (commission de brigadier 18 mars 1862) confédéré James Edwin Slaughter semble avoir été au courant de la fin de la guerre mais qu'il n'avait pas souhaité se battre mais que.
"lors de l'avance ennemie sur mes troupes j'ai attaqué et les ai mis en déroute".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Dim 22 Nov - 16:36

Revenir en haut Aller en bas
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Mar 24 Nov - 11:27

MERCI BEAUCOUP!!!!

OLD BELGUIM .... cela me fait, plaisir je regarderai cela se soir tranquille, je par faire du trade pour le club pour les gris/bleus.
luc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PEPPER



Nombre de messages : 2096
Age : 63
Localisation : Région parisienne
Points : 2302
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Mar 24 Nov - 20:19

Donc, nous pouvont conclure que la fin de la guerre civil entre les états et pas le 2 JUIN 1865.

Mais; cela ces passer en territoire indien, le Brigadier général STAN WATIE, se rendit pas avant le 23 juin 1865.
les forces confédérées CHICKASAWS et CADDOS ; adbique quand à eux le 14 juillet 1865.

Elles furent contraintes par le gouvernement Américain de renoncer à certaines de leur terres sur le territoire indien.

(bien que une grande partie des tribus du SUD- OUEST, soit resté en faveur de l'UNION) ......

L'agent indien de la confédération , en territoire indien était: douglas H. Cooper ( 1815/1879)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PALMITO RANCH.   Aujourd'hui à 17:53

Revenir en haut Aller en bas
 
PALMITO RANCH.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palmitos à la tapenade d'olive verte (VGL)
» palmito , j' ai activé ton compte !!!!
» c'est quoi ????? qui est cette leonie?
» Un petit bout d'Auvergne
» Palmito a la banane !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BOOKS ET AUTRES MEDIAS :: HISTOIRE-
Sauter vers: